NATIONALITÉ

1) Double nationalité :
Traduction des textes de la F.I.J.
« si un(e) combattant(e) a plusieurs nationalités, il ou elle ne peut combattre que pour un seul pays ». Les licenciés ayant une double nationalité, dont la nationalité française, peuvent participer à l’ensemble des compétitions organisées par la F.F.J.D.A. sous réserve de ne pas participer et de ne pas avoir participé aux compétitions organisées par leur deuxième pays, ou par tout autre pays, en tant que jùdôka ressortissant de leur deuxième pays, pendant la saison en cours et la saison précédente.

2) Changement de nationalité :
Traduction des textes de la F.I.J.
«Si un(e) combattant(e) à plusieurs nationalité s'il ou elle ne peut combattre que pour un seul pays. Dans le cas ou un(e) combattant(e) change de nationalité il ou elle ne pourra participer aux jeux olympiques ou aux championnats du monde pendant une durée de 3 années. Si les deux pays concernés sont consentants ils peuvent demander à la fédération internationale d’écourter cette période» (cf. charte olympique point 46).

3) Participation des étrangers aux compétitions organisées par la F.F.J.D.A. :
Conditions de participation générales en individuel ou en équipe. Le combattant doit avoir sa résidence principale en France depuis au moins 1 an. Les caté gories Poussins et Benjamins sont autorisées à participer sans condition de résidence.
Il doit fournir :
– un titre de séjour ou un document officiel original justifiant le lieu de résidence en France.
– une attestation sur l’honneur certifiant qu’il n’est pas licencié ni classé international dans son pays d’origine pour la saison en cours et la saison précédente et qu’il n’a participé à aucune compétition dans son pays durant la saison en cours.

Compétitions individuelles
En France, un jùdôka étranger peut combattre selon les conditions de participation générales énumérées ci-dessus dès qu’il est en possession de deux licences F.F.J.D.A. dont celle de l’année en cours sauf pour le championnat de France individuel 1re division.

Compétitions par équipes :
Pour les championnats de France, un jùdôka de nationalité étrangère est admis par équipe, remplaçant y compris, selon les conditions de participation générales énumérées ci-dessus.

4) Participation des français représentant un club étranger :
Les ressortissants français représentant un club étranger en Coupe d’Europe des clubs, en Coupe du Monde ou dans des compé titions officielles par équipes ou individuelles dé bouchant sur des qualifications nationales ou internationales, ne sont pas autorisés à participer aux championnats nationaux F.F.J.D.A. débouchant sur des sélections internationales.