Les clés ou clefs

L'explication au ''f'' final de clef est simple : le mot ''clé'' est issu du latin clavem, accusatif de clavis (clé, loquet, barre). on peut facilement expliquer le ''f'' par des raisons phonétiques :
- la syllabe finale chute lors de l'évolution du latin vers l'ancien français, le ''a'' tonique s'affaiblit en ''e'' tonique
- le "v" alors en finale absolue du mot devient son équivalent sourd : le "f".
clavis —› clevis —› clev —› clef
En français moderne, on utilise plus volontiers l'orthographe clé, moins archaïsante.

Au sens figuré, il s'agit de tout dispositif dont l’action mécanique, permet de bloquer, serrer pour immobiliser ou faire abandonner en provoquant une douleur (arthralgie) où un début de malaise chez l’adversaire.

En jd on parle de :
- clé articulaire (désarticuler) : Kansetsu-Waza
et plus rarement...
- clé d'étranglement (serrer) : Shime-Waza