Indiquer son grade


Les barrettes sur la ceinture noire pour signifier les dans :


Cliquer sur l'image ci-dessus pour plus de précision. Certains jdka brodent le nombre (en chiffre arabe ou romain) correspondant à leur grade sur le milieu de leur ceinture. Cette pratique n'est pas traditionnelle mais tout à fait tolérées.
Indiquer son grade aux autres jùdôkas n'est ni une fierté ni une honte mais un choix de monter en grade ni plus ni moins respectable que les autres grades.

Par contre, indiquer son grade (quelque qu'il soit) aux personnes ne pratiquant pas le jd est une source de gêne pour le jùdôka car ils croient (à tort ou à raison) que certaines personnes pensent qu'indiquer son grade est une forme de vantardise. La ceinture de référence des non-initiers est la ceinture noire car elle est souvent perçue comme le stade ultime de la progression. Quand un non pratiquant demande à un jùdôka son grade, il lui demande souvent s'il est ceinture noire. Les non ceinture noire réponde "non" ou la couleur liée à leur grade. Les ceintures noires répondent "oui" ou le niveau de son grade ; lorsque un non pratiquant demande à un jùdôka son grade alors qu'il voit que son interlocuteur est ceinture noire il veut connaitre son niveau de dan (pléonasme étymologiquement) comme si cela correspondait à un niveau de pratique réél alors que cela indique un niveau de pratique minimum. Battre un grade inférieur est honorable car battre quelqu'un est toujours une épreuve et que le niveau de l'adversaire peut toujours être supérieur à son grade. Battre un grade supérieur est une source de fierté car cela veut dire que son niveau est supérieur à son grade. Mais alors quoi répondre ? cela dépend de chacun.