Koka (annonce)

 

Un koka est attribué lors d'une projection ou d'un temps d'immobilisation de 10 à 14 secondes (varie en fonction de l'âge).
Il y a plusieurs moyens de marquer Koka sur une projection :
- le partenaire chute sur une épaule,
- le partenaire est projeté avec contrôle, force et vitesse sur les fesses ou les cuisses. Attention : concernant les cuisses, si le partenaire chute sur le côté de la cuisse jusqu'en haut du corps, il y a Yuko. Mais si le bras de celui qui chute est replié sous son corps, alors on considère qu'il faut prendre en compte le seul impact des cuisses. Il y a donc Koka et non Yuko.
Les kokas peuvent s'additionner mais ne permettent pas de marquer un avantage supérieur tel qu'un yuko, un waza-ari ou un ippon.