Arbitrage :
La taille du jùdôgi

Les combattants devront porter un jùdôgi correspondant aux règles suivantes :
Confectionné avec solidité, en coton ou matière similaire, en bon état (sans accroc ou déchirure). De couleur blanche ou presque blanche (ou de couleur bleues pour certaines compétitions). La veste devra être suffisamment longue pour couvrir les hanche et ample pour arriver aux mains lorsque les bras sont tendus le long du corps. La veste sera suffisamment large pour permettre de la croiser au niveau de la cage thoracique sur haut moins 20 cm. le bas des manches doit arriver au maximum à hauteur de l'articulation du poignet et au minimum à 5 cm au-dessus de celle-ci.

Les pantalons, vierges de tout marquage, seront suffisamment longs pour couvrir les jambes et arriveront au maximum à l'articulation de la cheville et au minimum 5 cm au-dessus.

Une ceinture, de 4 à 5 cm de large, en fort tissu, sera nouée, par un nœud plat, par-dessus la veste, au niveau de la taille en faisant deux fois le tour de celle-ci. Les pans de la ceinture seront d'une longueur de 20 à 30 cm. La ceinture devra être suffisamment serrée pour éviter que la veste ne sorte de celle-ci.

Les seuls marquages acceptés sur les jùdôgi sont :

Abréviation nationale olympique (au dossard de la veste).
Emblème national (sur le côté avant gauche supérieur de la veste)c avec une taille maximale de 100 cm².
Marque de commerce du fabriquant (à l'avant et au bas de la veste), avec une taille maximale de 25 cm².
Identifications aux épaules (descendant à partir du col le long de la manche), avec une longueur maximale de 25 cm et d'une largeur maximale de 5 cm.
Le nom du compétiteur peut être inscrit sur la ceinture.

Retour