Le Brevet d'’Aptitude
aux Fonctions d'Animateurs

Anima en latin c'est l'âme, animator c'est celui qui met en œuvre l'âme. L'animation est donc mettre en œuvre l'âme.

Le B.A.F.A. pour les animateurs, et le B.A.F.D. pour les directeurs. Les animateurs volontaires s'engagent, en dehors de leur activité principale (étude, travail...), pour participer ponctuellement à l'organisation de vacances pour jeunes. Ces personnes perçoivent une indemnisation pour leur action. En 2005-2006 les organisations d'éducation populaire et l'état ont entamé une réflexion afin de poser un cadre juridique précis à cet engagement. Cette réflexion a abouti sur la loi relative au volontariat associatif et à l'engagement éducatif (publiée le 25 mai au Journal officiel).

Le Brevet d’Aptitude aux Fonctions d’Animateurs (B.A.F.A.) est destiné à permettre d’encadrer à titre non professionnel, de façon occasionnelle, des enfants et des adolescents en centres de vacances et en centres de loisirs. Dans ce cadre, il permet l’encadrement de nombreuses activités physiques et sportives lorsqu’elles sont pratiquées dans un but éducatif et récréatif ou de découverte.
Le B.A.F.A. peut figurer dans les listes de qualifications requises pour exercer des fonctions d’animation en dehors des centres de vacances et de loisirs; par exemple, il est le minimum requis pour pouvoir être animateur en classe de découverte.

Les conditions à remplir pour s'inscire au B.A.F.A. :

Les candidats au B.A.F.A. doivent être âgés de 17 ans au moins au premier jour de la 1re épreuve, et effectuer de façon satisfaisante chacune des trois épreuves du diplôme.

Les épreuves pour obtenir le B.A.F.A. :

Sauf dérogation accordée par le Directeur départemental de la jeunesse et des sports, le candidat a 30 mois pour boucler sa formation une fois celle-ci entamée. Elle est constituée de trois épreuves : deux sessions théoriques et un stage pratique.

- Une session de formation générale d’une durée de huit jours (en continu, ou en discontinu en 4 parties au plus et sur une période n’excédant pas 3 mois). Elle peut se dérouler en externat mais ne peut en aucun cas être inférieure à 64 heures. Une appréciation satisfaisante confère au candidat la qualité " d'animateur stagiaire " et qui ont alors 18 mois pour valider l’étape suivante.

- Un stage pratique accompli en qualité d’animateur stagiaire, soit en centre de vacances déclaré, (il doit dans ce cas durer au moins 14 jours en deux séjours au plus), soit en centre de loisirs habilité (il doit comporter un nombre de séances d’animation équivalent à 14 jours d’activité).

- Une session soit d’approfondissement se présentant de la manière suivante :
- soit sous la forme d’une session d’approfondissement de 6 jours minimum dont l’objectif est de compléter la formation
- soit d’une session de qualification de 8 jours minimum visant à confirmer ou reconnaître une compétence technique dans un domaine spécialisé de l'animation.

Cette dernière étape, quelle que soit sa forme, sera l’occasion de faire un bilan des deux épreuves précédents.

À l’issue de la formation, un jury départemental dont les membres sont désignés par le directeur départemental de la jeunesse et des sports, délibère sur l’ensemble des dossiers du candidat. Le titulaire du B.A.F.A. âgé de 21 ans au moins peut être admis à préparer le B.A.F.D. (Brevet d’aptitude aux fonctions de Directeur de centre de vacances et de loisirs).

Depuis de nombreuses années l'animation socioculturelle se professionnalise.

En 1988, la convention collective nationale de l'animation socioculturelle est signée (Brochure no 3246). Depuis 1993 la fonction publique hospitalière reconnaît par décret la fonction d'animateur professionnel. En 1997, la filière animation a été créée dans la fonction publique territoriale. Depuis 2003 seules les personnes titulaires d'un diplôme professionnel peuvent diriger des accueils de loisirs accueillant pendant plus de quatre-vingts jours par an un effectif supérieur à quatre-vingts mineurs.

Ils possèdent des diplômes professionnels définis dans l'arrêté du 21 mars 2003.

Contrairement au B.A.F.A., les diplômes de l'animation professionnelle permettent d'ouvrir sur un métier. Actuellement il est possible de valider un diplôme professionnel par validation des acquis de l'expérience - VAE -

Il en existe plusieurs diplômes :

Le BAPAAT : Brevet d'aptitude professionnelle d'assistant animateur technicien. Il permet d'animer et d'encadrer des activités sportives et socioculturelles. On peut aussi trouver les animateurs non professionnels titulaires du B.A.F.A. ou du B.A.F.D., qui interviendront de façon professionnelle dans le cadre d'un accueil de loisirs ou d'un accueil périscolaire.
Le BEATEP : Brevet d'État français d'animateur technicien de l'éducation populaire et de la jeunesse. Il permet surtout un perfectionnement et un approfondissement des connaissances pédagogiques des animateurs. Ce diplôme a été remplacé par le BPJEPS.
Le BPJEPS : Brevet Professionnel de la Jeunesse, de l'Éducation Populaire et des Sports. Il permet d'exercer les fonctions d'animateur en association, club sportif, collectivité territoriale ou entreprise.
Le DEDPAD : Diplôme d'État de Directeur de Projet d'Animation et de Développement. Il atteste d'une qualification professionnelle pour la direction de projets territoriaux dans le cadre de l'animation et du sport. Ce diplôme est en voie d'être remplacé par le DESJEPS.
Le DESJEPS : Diplôme d'État Supérieur de la Jeunesse, de l'Éducation Populaire et des Sports (niveau II)
Le DEFA : Diplôme d'État relatif aux Fonctions d'Animation. Il permet de former des cadres de l'animation. Ce diplôme a été remplacé par le DEJEPS.
Le DEJEPS: Diplôme d'État de la Jeunesse, l'Éducation Populaire et du Sport (niveau III)
L'ISDEES : Formation de Dirigeants d'Entreprises de l'Économie Sociale.
La Licence professionnelle Intervention Sociale option Animation socioculturelle : Formation universitaire de niveau II permettant de former des cadres de l'animation.

Le DUT Carrières Sociales option animation sociale et socioculturelle est un diplôme reconnaissant professionnellement le statut d'animateur
Les organismes de formation[modifier]Il en existe de nombreux qui répondent chacun à des valeurs pédagogiques différentes. Il est possible d'obtenir leur liste en la demandant à la Direction Départementale de la Jeunesse et des Sports. Il est conseillé au stagiaire de se renseigner sur l'esprit des différents organismes et sur ses objectifs pédagogiques avant d'effectuer son choix. Voici une liste de certains de ces organismes :

AFOCAL : Association pour la Formation des Cadres de l'Animation et des Loisirs
AROEVEN : Associations Régionales des Œuvres d'Éducation et de Vacances de l'Éducation Nationale
C-PAJE : Collectif pour la Promotion de l'Animation Jeunesse Enfance
CEMEA : Centre d'Entraînement aux Méthodes d'Éducation Active
CREPS : Centre Régional d'Éducation Populaire et de Sports
Fédération nationale des Francas
IFP : Institut de Formation Pédagogique (DESJEPS/Master)
IFAC : Institut de Formation d'Animation et de Conseils
ISL/EFAS : Institut Social de Lille - École de Formation à L'Animation Sociale
Fédération Léo-Lagrange
UFCV : Union Française des Centres de Vacances et de loisirs
FOL : Fédération des Œuvres Laïques (la Ligue de l'enseignement)
Planète Sciences
Familles Rurales
Ligue de l'enseignement
Trajectoire Formation
Maison Familiale Rurale
MRJC : Mouvement Rural de Jeunesse Chrétienne