Politesse

La politesse, du latin politus qui signifie uni, lisse, brillant, regroupe un ensemble de comportements sociaux entre individus visant à exprimer la reconnaissance d'autrui et à être traité en tant que personne ayant des sentiments.

La politesse est définie par un code. Elle demeure un ensemble de règles acquises par l'éducation. Elle comporte une double finalité : faciliter les rapports sociaux en permettant à ceux qui en usent d'avoir des échanges respectueux et équilibrés ; faire la démonstration de son éducation et de son savoir-vivre. Au cours des siècles, certaines règles de politesse se sont figées alors que d'autres évoluaient. De tous temps, des auteurs ont formalisé et rassemblé ces règles dans des traités dits « de civilité » (autrefois) ou « de savoir-vivre ».

La politesse se traduit tous les jours par l'utilisation de certains termes comme bonjour, au revoir, bienvenue, s'il vous plaît, ou merci, et par des attitudes spécifiques : sourire à qui vous parlez, adapter sa tenue aux circonstances…

La politesse dépendant du lieu et de l'époque où l'on se trouve.

Dans la culture japonaise :

Égard
Bienveillance
Gratitude
- Il ne faut pas se moucher devant les autres car cela est impoli.
- Ne pas manger en marchant.
- Rester silencieux ou parler à voix basse dans les transports public est une forme de politesse et de respect envers ceux qui profitent de ces voyages pour se détendre ou se reposer.

- Il faut toujours se déchausser quand on entre chez un Japonais.
- Ne pas s'embrasser sur la bouche en public.
- Ne jamais « planter » ses baguettes dans le bol de nourriture. Les Japonais considèrent que c'est extrêmêment malpoli et pensent que cela porte malheur ; il faut les poser/coucher sur le bol, bien alignées.
- Ne jamais regarder un Japonais dans les yeux ; il penserait que vous essayez de l'intimider. (Sauf pour les habitants d'Osaka.)
- L'homme doit toujours traverser une porte avant la femme.
- Toujours avoir l'air d'apprécier la nourriture offerte.

La courtoisie qui est un ensemble de conduite qui se traduit par une manière diplomatique de parler et d’agir découlant et d'une attention bienveillante envers autrui est une notion préférable.