Remise de grade

http://www.ffjudo.org/extranet/listehautgrades/selectioncriteres_kyu.asp

La remise de grade est toujours un évènement important quelque soit le grade. Une cérémonie particulière peut-être organisée à partir du 4e dan (Renshi) car il passe du j¨d˘shugyosha au jùdôka.
L'élève se présente devant son premier professeur et fait l'objet d'un discours retraçant son parcours et ses mérites. L'élève enlève ensuite sa ceinture, la plie en 8 puis se met face à face avec son maître en position seiza. Le maître lui reprend son ancienne ceinture, la pose à coté de lui et lui remet sa nouvelle. Tout deux se saluent au sol. Ensuite, le maître et l'élève se relèvent et l'élève noue sa nouvelle ceinture autour de la taille. Certains professeurs mettront la ceinture directement autour de la taille à leur élève. Dans ce cas la cérémonie se déroulera debout. Enfin, l'élève salut son professeur, se tourne vers les autres judokas qui l'aplausissent, les salue et se tourne vers le public et le salue à son tour. Cette cérémonie se réalise généralement une fois en fin de saison sportive.

Version imprimable

Il existe également une tradition dans certains clubs selon laquelle tous les membres du club projettent, à tour de rôle, le nouveau ceinture noire 1er dan.

La multiplication des ceintures de couleurs vient du besoin de reconnaissance des progrès accomplis bien sûr mais aussi d'une idée fausse à savoir que le savoir s'accumule comme une pile de briques alors qu'il se réorganise au file des éléments qui s'ajoutent à lui. Laisser du temps entre chaque kyu ou entre chaque dan ne doit pas être une source de découragement ou d'impatience mais un temps de maturation entre les grades. Le savoir, savoir-faire et savoir-être tout comme les liens affectifs, ont besoin de voir et revoir. C'est comme un feu c'est à dire qu'il a besoin d'être constament surveillé et entretenu sinon il s'éteint quelque soit l'intensité du feu ou son ancienneté.

La ceinture représente un danger potentiel à savoir que son existence peut-être vu comme un objet capable de seller le savoir, savoir-faire et savoir être alors qu'il en ait rien. Le travail est la seule manière non seulement de progresser mais aussi d'entretenir le savoir, savoir-faire et savoir-être. Il est donc important de le rappeler systématiquement aux élèves à chaque remise de grade.