Le comportement des élèves et la réaction de l'enseignant

http://webcom.upmf-grenoble.fr/sciedu/pdessus/sapea/comportement.html

Auteur : Ph. Dessus, IUFM Grenoble
Date de création : Octobre 2001, modifié 16 novembre 2001.
Objectif : Ce document se centre sur les types de comportement des élèves et les types de réaction d'enseignant pouvant leur être appropriés. Il est nécessaire de lire au préalable le document sur la discipline.

Introduction

Dans ce document sont exposés certains types de comportement d'élèves pouvant être perturbateurs pour la classe. Ces comportements sont classés en une "typologie" qui ne doit pas être considérée comme figée, ou comme un étiquetage d'élèves, mais plutôt comme permettant une réflexion sur des types de comportements d'enseignant, en retour. D'autre part, est présentée un classement des types d'encouragements, de félicitations que l'on peut délivrer aux élèves.

Ce que l'on sait
Types de problèmes de comportement (Archambault & Chouinard, 1996, p. 151-152)

1. Les élèves manifestant un syndrome d'échec :

* Ils croient qu'ils ne peuvent pas faire le travail.
* Ils évitent souvent de commencer le travail.
* Ils abandonnent facilement.
* Ils s'attendent à échouer, même après avoir connu un succès.
* Ils sont facilement frustrés.
* Ils disent Je ne suis pas capable.

2. Les élèves perfectionnistes :

* Ils sont souvent anxieux à l'idée de commettre des erreurs.
* Ils s'imposent des critères de rendement trop élevés, de sorte qu'ils ne sont jamais satisfaits de leur travail.
* Ils sont souvent anxieux, craintifs ou frustrés face à la qualité de leur travail.
* Ils s'empêchent de participer, à moins d'être sûrs de leur coup.

3. Les élèves peu performants :

* Ils font le minimum, juste pour passer.
* Ils n'accordent pas de valeur au travail scolaire.
* Ils manifestent de l'indifférence face à l'école.
* Ils font le moins de travail scolaire possible.
* Ils ne voient pas de défi dans le travail scolaire.
* Ils sont peu motivés.

4. Les élèves faibles :

* Ils ont de la difficulté, même s'ils sont prêts à travailler.
* Ils ont un faible potentiel ou manquent de préalables, sans pour autant avoir un problème de motivation.
* Ils ont de la difficulté à suivre des consignes.
* Ils ont de la difficulté à compléter un travail.
* Ils retiennent peu l'information.
* Ils progressent lentement.

5. Les élèves hostiles et agressifs :

* Ils expriment de l'hostilité par des comportements excessifs.
* Ils sont difficiles à contrôler.
* Ils utilisent l'intimidation et la menace.
* Ils frappent et poussent les autres.
* Ils détruisent les biens et le matériel.
* Ils s'opposent aux autres.
* Ils se mettent facilement en colère.

6. Les élèves passifs et agressifs :

* Ils expriment leur opposition et résistent de façon indirecte.
* Ils résistent sans qu'on sache trop si c'est de manière délibérée.
* Ils s'opposent et s'obstinent de façon subtile.
* Ils tentent de dominer les autres.
* Ils se plient difficilement aux règles, sont tout près de les enfreindre.
* Ils abîment les biens et le matériel plutôt que de les dtruire.
* Ils dérangent les autres mine de rien.

7. Les élèves provocateurs :

* Ils résistent à l'autorité et mènent une lutte de pouvoir contre l'enseignant.
* Ils veulent faire les choses leur façon.
* Ils résistent verbalement en disant " Tu ne peux pas me forcer ... " ou " Tu ne peux pas me dire quoi faire " ou mettent des commentaires pour abaisser l'enseignant aux yeux des autres.
* Ils résistent de façon non verbale en se renfrognant, en faisant des grimaces ou en imitant l'enseignant, en adoptant diverses postures (poings sur les hanches, bras croisés.
* Ils regardent ailleurs lorsqu'on s'adresse eux.
* Ils rient à des moments inopportuns.
* Ils manifestent parfois de la violence physique envers l'enseignant.
* Ils font délibérément ce que l'enseignant a proscrit.

8. Les élèves hyperactifs :

* Ils sont presque toujours en mouvement, même lorsqu'ils sont assis.
* Ils se tortillent, se trémoussent.
* Ils s'excitent facilement.
* Ils font des commentaires, donnent les réponses tout haut.
* Ils quittent souvent leur place quand ce n'est pas permis.
* Ils dérangent les autres par des bruits et par des gestes.
* Ils touchent de façon excessive les gens et les objets.

9. Les élèves inattentifs, facilement distraits :

* Ils ont de la difficulté à soutenir leur attention et à se concentrer.
* Ils sont facilement distraits par ce qu'ils entendent et par ce qu'ils voient.
* Ils ont de la difficulté à s'adapter aux changements.
* Ils terminent rarement leurs travaux.

10. Les élèves immatures :

* Ils ont peu développé leur stabilité émotive, leur contrôle d'eux-mêmes, leurs habiletés sociales, leur capacité à s'occuper d'eux-mêmes et leur sens des responsabilités.
* Ils adoptent souvent les comportements d'enfants plus jeunes qu'eux.
* Ils pleurent facilement.
* Ils perdent les objets qui leur appartiennent.
* Ils semblent souvent impuissants, incompétents ou dépendants.

11. Les élèves rejetés par leurs pairs :

* Ils cherchent à interagir avec leurs pairs, mais ils sont rejetés par eux.
* Ils sont forcés de travailler ou de jouer seuls.
* Ils manquent d'habiletés sociales.
* Ils font souvent l'objet de moqueries.

12. Les élèves timides ou retirés :

* Ils évitent les interactions.
* Ils ne dérangent personne.
* Ils ne réagissent pas bien aux autres.
* Ils sont posés, sérieux.
* Ils ne prennent pas l'initiative, ne se portent pas volontaires.
* Ils veillent à ne pas attirer l'attention.

Ce que l'on peut faire

La réaction de l'enseignant : quels encouragements sont efficaces ?

Il est souvent dit qu'il faut encourager, féliciter les élèves afin qu'ils aient une bonne image d'eux-mêmes, de l'enseignant, de leur travail, etc. Pourtant, il importe de bien formuler ses encouragements, comme le montre le tableau suivant.

Tableau I — Les félicitations efficaces/inefficaces (Source : Brophy, J., Good, T.L., 1986, trad. Meuret).

Les félicitations efficaces
Les félicitations inefficaces
Sont données quand l'occasion le justifie Sont données au hasard ou sans principe
Précisent en quoi elles sont méritées Expriment seulement une réaction globalement positive
Manifestent de la spontanéité, de la variété, et d'autres signes qui les rendent crédibles; manifestent que l'enseignant est véritablement attentif à ce que l'élève a réussi. Manifestent une grande uniformité qui suggère qu'il s'agit d'une réponse conditionnée faite avec le minimum d'attention
Récompensent le fait d'avoir satisfait à un critère précisé à l'avance, lequel peut d'ailleurs porter aussi sur les efforts accomplis. Récompensent une participation accrue, sans considération de l'effort fait ou de la réussite obtenue.
Fournissent à l'élève des indications sur sa compétence et sur la valeur de ce qu'il a fait. Ne fournissent aucune information à l'élève , ou alors seulement sur son statut (dans la classe, dans l'estime ou l'affection de l'enseignant)
Orientent l'élève vers une meilleure appréciation de la façon dont il a traité la tâche ou dont il a résolu le problème. Incitent l'élève à se comparer aux autres
Réfèrent le résultat actuel aux résultats obtenus précédemment par l'élève Utilisent les résultats des pairs comme référence
Récompensent un effort notable ou l'accomplissement d'une tâche vraiment difficile pour cet élève là. Sont données sans considération de l'effort accompli et de la signification de la réussite
Attribuent le succès à l'effort et aux capacités, suggérant ainsi que des succès semblables pourront être obtenus à l'avenir. Attribuent le succès aux capacités seules, ou encore à des facteurs extérieurs (chance, niveau de difficulté bas,...)
Renforcent les attributions internes, i.e. le fait que l'élève considère qu'il a accompli un effort sur cette tâche parce que cela lui plaisait, ou parce qu'il voulait développer des compétences liées à cette tâche Renforcent des attributions externes (l'élève considère qu'il travaille pour plaire à l'enseignant, pour une récompense,...)
Dirigent l'attention de l'élève sur son comportement vis à vis de la tâche. Dirigent l'attention sur l'enseignant en tant qu'autorité extérieure qui manipule (seigyo) les élèves
Renforcent un comportement adéquat vis à vis de l'ensemble de l'apprentissage (seicho) de la compétence en cause Perturbent le processus d'apprentissage (seicho) en focalisant l'attention de l'élève sur autre chose que la tâche.

D'autre part, de nombreux travaux (Pintrich & Schunk, 1996) ont montré que les élèves interprétaient les encouragements verbaux des enseignants, pas toujours de la manière prévue par ce dernier. Le tableau suivant montre comment peuvent être interprétés quelques interventions de l'enseignant. Sommairement, à chaque interpellation, l'élève réenvisage sa capacité au travail (efforts) et sa compétence (niveau). Par exemple, il peut réenvisager son niveau à la baisse lorsque l'enseignant l'aide trop souvent alors qu'il ne l'a pas sollicité (avant-dernière ligne du tableau).

Tableau I - Type de comportements de l'enseignant et interprétation des élèves.

Comportement de l'enseignant
Efforts consentis par l'élève
Compétence de l'élève
Pitié  
--
Colère
--
Encouragements
++
--
Blâme
--
++
Aide non sollicitée  
--
Négligence  
++

Analyse des pratiques


1- Listez des types de comportements dérangeants en classe et la manière dont vous y réagissez..
2- Lisez les "profils" d'élèves ci-dessus. Pour certains, évoquez un des élèves de votre classe qui correspond à cette description. Expliquez quel comportement vous avez et, en cas d'échec, quel comportement vous pourriez avoir.
3- Prenez connaissance des encouragements et félicitations ci-dessus. Reprenez la liste de réactions du n° 1. Ces dernières sont-elles adaptées ?

Références bibliographiques

Archambault, J., Chouinard, R. (1996). Vers une gestion éducative de la classe. Montréal : Morin.
Brophy, J., Good, T.L. (1986), Teacher behavior and student achievement. In M. C. Wittrock (Ed.), Third Handbook of Research on Teaching. New York : MacMillan, p. 368.
Pintrich, P. R., & Schunk, D. H. (1996). Motivation in education, theory, research, and applications. Englewood Cliffs: Prentice-Hall.

Document SAPEA, Séminaire d'analyse des pratiques d'enseignement/apprentissage, IUFM de Grenoble
http://www.upmf-grenoble.fr/sciedu/pdessus/sapea/comportement.html