Retour au calme
Apprendre à s'habiller

Vocabulaire :
Le kimono du jd s'appelle le jùdôgi. Il se compose de la veste (uwagi), du pantalon (zubon) et de la ceinture (obi). Le jùdôgi est blanc pour représenter la pureté. La jupe de l'Uwagi s'appelle suso, les revers eri et les manches sode.

 

Conseils d'entretien :
Pour éviter de froisser sa tenue, il faut un sac de bonne dimensions, et plier son Jùdôgi avec soin. Voici une méthode en images qui vous permettra de règler le problème.

Mettre son jùdôgi :

Le pantalon se fixe à la taille en effectuant un nœud après avoir glissé les deux bouts du cordon dans le passant situé à l'avant.
On trouve le milieu de la ceinture en la pliant en deux puis on place le pan (côté) gauche du jùdôgi sur le pan droit.
Le noeud de ceinture (obi-musubio) :
On place le milieu de la ceinture au niveau de la taille.
On croise la ceinture en la passant dans le dos.
Ramenez les deux bouts de la ceinture vers l'avant.
La suite consiste en fait à effectuer deux noeuds croisés :
Effectuez un nœud croisé en faisant passer un des bouts de la ceinture derrière le tour déjà effectuer sur le ventre.
Resserrez le premier nœud en tirant sur les deux bout de la ceinture.
Effectuez un second nœud croisé.

Problèmes liés au jùdôgi :

La ceinture :
Problème :    Si votre ceinture est issue d'un rouleau il se peut qu'elle s'éfile aux extrémités.
Solution :      Brûler les bouts de la ceinture afin de les caraméliser.

Le pantalon :
Problème :    Il se peut que votre pantalon soit trop long.
Solution :      Monter le pantalon aussi haut qu'il faudra pour ajuster la longueur du pantalon puis rouler le haut du pantalon jusqu'à la taille.
Problème :    Il se peut que le cordon de votre pantalon se désenroule.
Solution :      Enrouler le cordon dans le pantalon à l'aide d'un épingle à nourrice de façon à obtenir une boucle autour de la taille comme le début de la mise en place de la ceinture.