Le Koshiki No Kata : formes antiques

Ce kata Ce kata doit être présenté au passage du 8e dan. Il est composé de 21 techniques réparties en 2 séries (omote - face - et ura - inverse -). Dans la première partie de ce kata, aussi appelé kata antique, les partenaires simulent le port d'une armure. Cette partie s'exécute donc plus lentement que la seconde dans laquelle ce port d'armure n'est plus simulé. Jeune, Jigorô Kanô - le créateur du Judo - étudia à l'école de Jiu Jitsu de Kitô. Ayant apprécié l'enseignement qui lui avait été dispensé, il incorpora dans le Judo des techniques de l'école de Kitô. Et le Koshiki No Kata est le kata de cette ancienne école. Si les katas s'effectuent à deux, il doivent s'enseigner au moins à trois pour avoir une vue extérieur.

Ouverture

1re série : OMOTE (face) :
- Tai (posture de départ)

UKE pivote sur place sur la pointe des pieds pour faire face à TORI, avance de plusieurs pas en commençant du gauche. Arrivé presque à la hauteur de TORI il avance pied droit devant le gauche de TORI, marque un temps d'arrêt, saisit la ceinture de TORI, devant avec la main gauche derrière avec la droite. Tout en levant la jambe gauche qu'il place presque contre le tibia droit de TORI il attire celui-ci, lançant sa jambe gauche en demi-cercle en arrière pour se placer un mouvement de hanche. TORI place son bras gauche derrière le dos de UKE le long de la ceinture. Sa main droite vient appuyer en haut sur le devant gauche de la poitrine de UKE. Partant du pied gauche, par cinq Tsugi ashi il fait reculer UKE et le met progressivement en déséquilibre. A la suite de ces déplacements UKE deux pieds sur le même plan est en déséquilibre, TORI accentue un peu le déséquilibre et poussant de la main droite renverse UKE un arrière en posant lui-même son genou droit au sol un peu derrière son talon gauche. UKE chute en reculant largement sa jambe gauche. TORI après un court temps d'arrêt «ouvre» sa jambe gauche. Puis se relève lentement et revient au même endroit que pour TAI mais un pas environ en retrait par rapport à cette place et un peu plus vers le centre. UKE reprend la même place qu'il avait au début de cette technique.

- Yume-no-uchi (entre rêves)

UKE refait le même déplacement et les mêmes gestes TORI également, mais à l'instant de la mise en déséquilibre UKE recule le pied gauche prend appui dessus et se redresse. La suite est LE SUTEMI (TORI fait reculer UKE plus loin que le point central de façon que la fin de la chute soit dans le périmètre du Kata.)

- Ryokuhi (emploi de la force)

Après la projection, TORI se redresse et vient se placer au point central son flanc droit vers SHOMEN. UKE se redresse et «fait le tour» en passant derrière TORI, puis vient se placer devant lui et d'un geste ample, ses deux mains, la droite passant par dessus la gauche, tentent de saisir la ceinture de TORI. TORI de la main gauche saisit et pousse le poignet droit de UKE. Sa main droite passe au dessus de la gauche et vient pousser derrière le coude, cependant qu'il recule sa jambe droite. UKE attiré par TORI avance la jambe droite en direction de la jambe
droite de TORI. La main gauche de TORI pousse à l'épaule gauche de UKE pour accentuer le déséquilibre. Et sa main droite passant sous le bras droit de UKE le monte. TORI se déplace en tsugi ashi vers sa droite, collant le bras droit de UKE contre sa tête (à UKE) et le met en déséquilibre sur la pointe des pieds. Lorsque UKE retombe sur ses talons, TORI passe sa main droite devant l'épaule droite de UKE et baissant son genou gauche au sol tire UKE vers le bas. UKE chute frappant de la main droite. TORI reste un instant dans cette position sans «ouvrir».

- Mizu-guruma (le moulin que l'eau fait tourner)

TORI se relève et revient à la même place que pour RYOKUHI. UKE «fait le tour» et revient devant TORI. Il refait les mêmes gestes d'attaque. Cette fois des deux mains (La saisie du bras de UKE au début la main gauche est à l'extérieur pouce en haut paume vers le haut, main droite à l'intérieur pouce en haut, paume vers le bas) TORI tire le poignet droit de UKE vers l'avant et le bas. UKE avance pied droit puis en réaction se redresse reculant le pied droit. TORI en avançant le pied droit d'un grand pas sur le côté droit de UKE, replie le bras droit de UKE qu'il pousse devant la tête de celui-ci dos de la main contre le front. Son bras gauche lui encercle la taille et, en tsugi ashi déséquilibre UKE. La suite est LE SUTEMI. UKE dès le début de son recul a placé sa main gauche derrière le bras droit de TORI. Il place alors au début du SUTEMI sa main droite sur l'épaule gauche.

- Mizu-nagare (courant d'eau)

TORI se relève et vient se placer au bout de l'axe à gauche en regardant SHOMEN. UKE est à l'autre bout. Les deux viennent l'un vers l'autre. En avançant, UKE dissimule sa main droite derrière son dos et tend le bras gauche paume de la main vers la sol. Arrivé vers TORI, ses doigts se replient comme pour «crocheter» devant le cou de TORI. TORI saisit de sa main droite les doigts repliés de UKE. Sa main gauche tire sous le bras gauche de UKE, lequel pied gauche en avant se trouve déséquilibré. TORI alors, passe sa main gauche sur le bras de UKE et laissant tomber son genou droit au sol en UKI OTOSHI et restant bien an face de lui le tire vers le sol.

- Hiki-otoshi (tirer et faire tomber)

Les deux partenaires ayant changé de place sont à nouveau aux deux bouts de l'axe. Ils avancent l'un vers l'autre et, arrivé presque à hauteur de TORI, UKE fait un pas plus rapide et tente avec la main droite de placer tsuri goshi au côté gauche de TORI. Celui-ci saisit aussitôt le bras droit de UKE (main gauche en bas à l'extérieur main droite en haut à l'intérieur) et restant face à UKE se laisse tomber sur son genou gauche, en UKI OTOSHI, en tirant le bras vers le sol.

- Kodaore (tronc d'arbre gisant)

Les 2 sont à nouveau aux deux bouts de l'axe mais ayant encore changé de place. Ils viennent l'un vers l'autre. C'est TORI cette fois qui en avançant tend le bras droit main profilée pouce dessus TE GATANA. Comme pour transpercer la tête de UKE. UKE pivote et prend de sa main droite la main droite de TORI et passant le pied gauche devant TORI fait Mt de hanche. TORI pousse de sa main droite vers le front de UKE. Sa main gauche vient sur la ceinture, et par un tsugi ashi TORI déséquilibre UKE en arrière (la moitié droite du corps de TORI est derrière la moitié gauche du corps de UKE). TORI se laisse tomber sur son genou gauche et fait chuter UKE en le tirant en arrière. TORI reste immobile un court instant et ouvre son genou droit.

- Uchi-kudaki (réduire en poudre)

Ayant à nouveau changé de place tous les deux sont aux deux bouts de l'axe. Ils viennent l'un vers l'autre. TORI en avançant tend le bras gauche (main TE GATANA) en direction du ventre de UKE. UKE «ouvrant» saisit la poignet gauche de TORI avec sa main gauche. Il avance le pied droit devant TORI et lui encerclant la taille avec le bras droit, se place en mouvement de hanche, TORI passe le bras gauche devant le corps de UKE sa main droite sur le devant de la ceinture (comme SUKUI NAGE). Il recule, déséquilibre UKE et tombant sur son genou droit, fait chuter
UKE en le renversant. Il marque la position un court instant puis «ouvre».

- Tani-otoshi (chute dans la vallée)

TORI est venu se placer au point central faisant face à SHOMEN. UKE vient se placer derrière et à gauche de TORI à un tatami 1/2 (environ 3m). Il s 'avance et s'arrête son pied droit derrière le gauche de TORI à environ 30 cm son pied gauche à hauteur du droit. Avançant le pied gauche il pousse de la main droite sur l'omoplate droite de TORI, puis avançant le pied droit devant TORI il appuie de la main gauche à l'abdomen pour le «plier» vers l'avant. TORI fléchit le corps, la main droite de UKE glisse TORI avance le pied droit et saisit de la main droite la main droite de UKE qu'il tire vers le sol. En réaction UKE se redresse TORI passe sa jambe gauche derrière UKE et se redresse lui aussi. Le bras gauche de TORI passe devant UKE et le pousse en arrière son corps venant contre TORI, La main droite de TORI vient sur le ventre de UKE. TORI poussant UKE en arrière se laisse tomber sur son genou droit. Après la chute de UKE TORI «ouvre» le genou gauche.

- Kuruma-daoshi (roue projetée)

TORI se place un peu en arrière du point central face à SHOMEN. UKE derrière un peu à gauche à la même distance que pour le technique précédente. Il s'avance comme pour TANI OTOSHI, mais arrivé derrière TORI, comme en JU NO KATA, KATA MAWASHI, il fait tourner les épaules de TORI qui pivote. Les 4 pieds sont «en ligne». Les deux bras de TORI viennent se placer sous les deux bras de UKE et se laissant partir en arrière TORI fait le SUTEMI. UKE chute en avant exactement face à SHOMEN

- Shikoro-doshi (prise d'épaulière)

TORI est venue se placer au centre, mais plus en avant du point central, flanc droit vers SHOMEN. UKE «fait le tour» vient devant TORI très près de lui et sans avancer tente avec sa main gauche de saisir la ceinture de TORI. TORI pousse le poignet gauche de UKE avec sa main droite. Sa main gauche vient repousser la mâchoire de UKE qui pivote sur le pied gauche arrivant parallèlement à TORI. TORI le déséquilibre en arrière. Ses deux mains passent devant les épaules de UKE. Se laissant tomber sur son genou gauche TORI tire UKE en arrière. UKE chute frappant le sol des deux mains. TORI reste un testant dans la position sans «ouvrir».

- Shikoro-gaeshi (renversement par l'épaulière)

Tous deux en positions inversées par rapport au mouvement précédant. TORI largement en retrait du point central flanc gauche vers SHOMEN.
UKE très près, sans avancer, prend de la main gauche le devant de la ceinture de TORI. Et reculant largement le pied droit, tire TORI. Celui-ci réagit en tirant la mâchoire de UKE avec la main gauche et en repoussant la tête avec la main droite, tout en avançant le pied droit derrière UKE. UKE sans avancer le pied arrière, se redresse et pousse vers le bas avec sa main gauche. Dans l'élan TORI se laisse tomber sur le fessier, en fauchant avec sa jambe droite la jambe gauche de UKE qui chute et frappe de la main droite.

- Yudachi (averse d'été)

TORI nettement en avant du point central (40 à 50 cm) flanc droit vers SHOMEN. UKE "fait le tour" et vient se placer devant lui à distance normale. TORI prend les deux revers de UKE avec ses deux mains les rapproche et les prend avec sa main droite insérant l'index entre
les revers et tire UKE. UKE avançant le pied gauche, saisit sous le bras droit de TORI avec sa main gauche en le poussant. Dans l'élan TORI recule le pied droit. UKE fait un pas du pied droit en essayant avec la main droite de placer koshi waza au côté gauche de TORI. Lequel saisissant ce bras le tire en se laissant tomber sur le genou gauche en UKI OTOSHI. TORI est resté bien face à UKE et n'a pas lâché la prise de sa main droite aux revers.

- Taki-otoshi (faire tomber comme une cascade)

TORI nettement an retrait du point central, (tous les deux ayant changé de place par rapport à la technique précédente). TORI fait les mêmes gestes que pour YUDACHI. UKE à nouveau avance le pied gauche et saisit le bras droit de TORI par dessous. TORI recule le pied droit. UKE avançant le pied droit passe son bras droit par dessus le gauche de TORI pour «saisir dans le dos». TORI encercle la taille de UKE avec le bras gauche et l'attire à lui en pivotant vers sa gauche et se trouve ainsi parallèle à UKE qu'il «colle» contre lui. TORI fait LE SUTEMI

2e série : URA (inverse) :
- Mi-kudaki (réduire le corps en poudre)

TORI vient se placer à sa place initiale du Kata après qu'il ait ouvert et pivoté (tout au début du Kata) faisant face à SHOMEN. Il «ouvre» gauche-droit et se trouve ainsi à la même place que pour YUME NO UCHI. UKE a repris sa place initiale de Kata (après l'ouverture). Il avance et fait les mêmes geste que pour TAI, TORI de la main droite saisit le poignet gauche de UKE, le lève, enfonce son bras gauche (comme pour WAKI OTOSHI) paume de la main vers UKE et le déséquilibre comme pour YUME NO UCHI, UKE reprenant son équilibre TORI lui. rabaisse le bras gauche qui était tendu, pivote en lançant sa jambe gauche en arc-de-cercle vers l'extérieur droit de UKE, enfonce sa jambe droite près de l'extérieur de la jambe droite de UKE se laissant tomber en YOKO WAKARE, son bras gauche poussant sous l'aisselle gauche de UKE.
UKE chute et dans l'élan se redresse et s'élance les deux bras tendus vers TORI qui vient de se relever.

- Kuruma-gaeshi (roue renversée)

TORI saisit UKE sous les deux bras plaçant ses deux pieds à l'extérieur de la jambe droite de UKE et fait LE SUTEMI. UKE chute se relève et s'élance bras droit tendu vers TORI

- Mizu-iri (plonger dans l'eau)

TORI écarte ce bras de l'intérieur vers l'extérieur avec sa main gauche, paume contre l'intérieur du poignet droit de UKE. Il saisit de la main droite sous l'aisselle droite de UKE et fait YOKO WAKARE.

- Ryu-setsu (la neige sur le saule)

UKE se relève tête baissée, TORI «feinte» avec la main droite en direction du visage de UKE. UKE se redresse TORI se place les deux pieds à l'extérieur de la jambe droite de UKE. La main gauche se place sous le bras droit, la main droite au revers gauche et TORI fait LE SUTEMI.

- Saka-otoshi (tomber en culbute)

UKE s'élance bras gauche tendu comme pour saisir le sabre au flanc droit de TORI lequel saisit ce bras à deux mains et fait UKI OTOSHI en restant debout.

- Yuki-ore (branche cassée par la neige)

UKE chute. TORI vient vers lui, puis lui tourne le dos, et avance, UKE s'élance et des deux bras entoure les épaules de TORI. Tombant genou droit au sol, TORI fait SEOI NAGE (SEOI OTOSHI).

- Iwa-nami (rocher balayé par les vagues)

UKE se relève tête baissée, TORI «feinte» des deux mains en direction du visage de UKE, celui-ci se redresse, TORI avance ses deux pieds sur le côté droit de UKE, saisit les deux revers et fait LE SUTEMI. TORI et UKE se redressent et lentement, marchant en arc de cercle reprennent leurs places du début de Kata se regardent, «ferment» se saluent, se tournent, et saluent vers SHOMEN.

Fermeture

 

Lien : http://perso.wanadoo.fr/pelletier.andermatt/56koshiki.htm

Retour