Créer une compétition amicale
Tournois des tigres
(Tora no Tai Kai) des 3 saisons
Trophée André Barthélémy
(A.S.T.M.)
Trophée Pierre Garcia
(Stade Toulousain Jd)
Trophée Mickaël Gleizes
(Toulouse Jd)

Trois tournois peuvent être organisés correspondant aux dates des passages de grade pour valider la barrette de compétition.

Les médailles doivent être remis à chaque tournoi est une récompense supplémentaire doit être remis en fonction de la somme des trois résultats.

Attention !
Faire attendre la fin de l'année aux enfants (moins de 10 ans) pour leur remettre une récompense lors de participation à un ensemble de tournoi est une méconnaissance de la population concernée.

L'annulation :
Les compétitions amicales sont organisées par d'autres clubs qui invitent. Ces invitations sont quasiment systématiquement acceptées.
L'annulation d'une compétition amicale est rare et quasiment systématiquement la décision du club organisateur.

L'inscription :
L'utilisation des codes barre fournis par la F.F.J.D.A. posée sur un porte clés adapté est le meilleur moyen :
- de faire gagner du temps
                                 - pour les combatttants
                                 - pour les organisateurs
- de s'assurer de l'inscription à la F.F.J.D.A.

Les préinscriptions :
Si elles ne sont pas accompagnées d'une sanction en cas de non honorabilité de présence il s'agit d'une mauvaise bonne idée qui peut engendrer une trop grande préinscription qui devra être interrompue et qui pourra empêcher l'inscription de certains qui auraient honoré leur présence. De plus, l'erreur d'inscription d'une personne arrivant sur le lieu de la compétition entrainerai beaucoup de mécontentement. Pour palier ce problème, un retour de validation d'inscription est indispensable.

Pour qu'un tournoi amicale soit organisé il faut :
- faire sa demande au comité départemental F.F.J.D.A.
- demander une salle respectant les règles élémentaires de sécurité (taille, sortie de secours, température) un an à l'avance (un gymnase pour les amicales et les districts, un vrai dôjo pour les phases officielles supérieures)
- se procurer des tatamis et de quoi les transporter (à placer la veille sur une moquette afin d'empêcher les tatamis de bouger)
- contacter les bénévoles pour prendre en charge la manutention
- se procurer les tables, les chaises, la balance, les tableaux de marques, les chronomètres, les tableaux de résultats, les gongs, les stylos, un ordinateur, une imprimante (cartouches remplies), le drapeau FFJDA (version1 ou version 2), un podium et de quoi les transporter
- des petits compartiment afin de classer les poids des combattant au fur et à mesure qu'ils se présentent
- imprimer un formulaire type à remplir par chaque représentant de club présent afin d'attester la régularisation des combattants (licence + certificat médical (Article L3622 du code de santé publique))
- imprimer les fiches d’inscription
- contacter un vendeur d'article d'arts martiaux
- se procurer les coupes et les médailles
- organiser une tombola
- contacter des bénévoles pour prendre en charge la buvette (Table+Nourriture+Réfrigérateur +Boisson+Trésorerie)
- prévoir un temps de convialité à midi où chaque bénévole apportera un petit quelque chose à manger et à boire (inviter les enseignants/accompagnateurs des clubs extérieurs)
- contacter une quinzaine de club proche du lieu de compétition et ayant des effectif cumulés raisonnable (500)
- contacter ou former des personnes ayant pour rôle commissaires sportifs (pesée + table de tatami et table centrale + remise des médailles)
- contacter ou former des personnes ayant pour rôle d'arbitrer
- contacter des secouristes diplômés et habilités
- inviter des clubs engagés et affiliés à la F.F.J.D.A. en indiquant l'adresse exacte (numéro, nom de rue, code postale et ville) pour permettre l'utilisation du GPS ainsi que le changement d'horaire en fonction de l'heure d'été et l'heure d'hivers le cas échéant.
- produire et distribuer aux compétiteurs via les clubs invités un règlement de la compétition (sans oublier ses propres compétiteurs)
- produire et distribuer aux compétiteurs via les clubs invités une fiche de compétition (sans oublier ses propres compétiteurs)
- demander l'accord préalable du comité départemental 8 jours avant
- prévoir des fiches récapitulatives des règles d'arbitrage par catégorie ainsi que les règles de commmissaire sportif pour chaque table
- numéroter les tables (devant et dessus)
- réunir les arbitres, les commissaires sportifs et les enseignants afin de les présenter juste avant la compétition, d'expliquer les règles qui seront en vigueur et d'expliquer le rôle de chacun notamment le rôle de l'enseignant (badge) en compétition amicale).
- prévoir un temps de convivialité le soir pour partager les reste de la buvette et du midi (inviter les enseignants/accompagnateurs des clubs extérieurs)
- placer de nombreux panneaux qui indiqueront la salle de compétition une fois entré dans l'agglomération de la ville concernée. Écrire le plus gros et gras possible en rouge et placer à toutes les intersections depuis toutes les entrées de la villle jusqu'à la porte d'éntrée du lieu de la compétition.
Ces panneaux sont à réutiliser chaque année car les participants changent chaque année.

Le nombre de bénévole :
Tenir table :
3 X8 = 24
Tenir la pesée :
2
Tenir la buvette :
3
Cuire des frites et les viandes :
3
Tenir la table centrale :
3
Déplacer les tatamis :
30
Totale :
65

L'organisation d'un shiai :
L'organisation d'une compétition même amicale, doit toujours être préparer au-delà du simple niveau logistique c'est à dire aussi et surtout au niveau de la formation en amont des arbitres, des commissaires sportifs et de l'organisation mis en place pour quelle soit en conformité avec les dernières règlementation en vigueur. Organiser un tournoi est une prise de responsabilité.
Les enseignants ont un rôle important à jouer dans les compétitions amicales à savoir de veiller au bon déroulement des pesées, des combats, de l'arbitage (et commissaire sportif), de la remises des récompenses ainsi que pour guider les parents. Ceux sont les seuls professionnels de jd présents et il convient donc de les écouter avec attention et de suivre leur recommendation.

Le défilé :
Dans certaines compétitions officielles, un défilé de présentation des combattant est organisé.

Les choix des horaires de pesées, l'ordre de passage des catégories, le découpage des catégories d'âge et de poids :
Les premières classes d'âge, les poids moyens et les garçons représentent les catégories les plus fournies.
On peut donc diviser les horaires de pesée en distinguant :
- les catégories d'âge (Lé pour léger et Lo pour lourd)
- les années de naissance
- les catégories de poids
- les sexes (obligatoire) G pour garçon et F pour fille

Éveil Judo 1
Éveil Judo 2
Mini-Poussins 1
Mini-Poussin 2
Poussin 1
Poussin 2
Benjamin 1
Benjamin 2
G
F
G
F
G
F
G
F
G
F
G
F
G
F
G
F
Lo
Lo
Lo
Lo
Lo
Lo
Lo
Lo
Lo
Lo
Lo
Lo
Lo
Lo
Lo
Lo

Ici les catégories sont établis par catégorie d'âge.

Éveil Judo 1
Éveil Judo 2
Mini-Poussins 1
Mini-Poussin 2
Poussin 1
Poussin 2
Benjamin 1
Benjamin 2
G
F
G
F
G
F
G
F
G
F
G
F
G
F
G
F
Lo
Lo
Lo
Lo
Lo
Lo
Lo
Lo
Lo
Lo
Lo
Lo
Lo
Lo
Lo
Lo

Ici les catégories sont établis par année de naissance.

Les catégories sont d'autant plus dégroupés (exemple : sexe, poids) que le nombre de catégorie est faible ou que le nombre de participant dans la catégorie est élevé.

Les premières classes d'âge sont plus en forme le matin. Les catégories les plus élevées peuvent arbitrer les plus jeunes.
Attention !
Demander à un maternelle son année de naissance est une méconnaissance de la population concernée. Il faut leur demander leur classe à l'école.

Le temps d'attente entre la pesée et l'appel sur le tatami :
Les choix des horaires de pesées, l'ordre de passage des catégories, le découpage des catégories d'âge et de poids sont une manière de fluidifier le passage des compétiteurs mais ne peut éviter un certains temps d'attente. Le temps d'attente entre la pesée et l'appel sur le tatami est le plus grand défault d'une compétition de jùdô. Pour pallier cette inconvéniant, plusieurs idées peuvent être mises en place :
- un questionnnaire sur le jùdô
- un concours de dessins
- un présentation des règles d'arbitrage
- etc.

L'appel sur le tatami :
Il est important de prévoir un moyen visuel et/ou sonore permettant d'informer les combattants de demande de présence sur le tatami.
Créer des sous-groupements avant d'appeler les combattants afin qu'ils sachent que c'est à eux qu'on s'adresse et/ou annoncer la catégorie d'âge, de poids et/ou le sexe des combattants avant d'énoncer leurs prénoms puis leurs noms de famille est une bonne manière d'atirer l'attention des combattants.

Remise de récompences annexes :
Dans certaines compétitions amicales, une remise de récompense est effectuée auprès du meilleurs enseignant de la journée selon des critères propres à chaque organisation mais que l'on peut cependant imaginer (comportement avec les arbitres, présentation à la table centrale, concilliation par rapport à un ajustement de réglement de dernière miinute, etc.). Ces récompenses peuvent également être données à un combattant par catégorie d'âges.

Les éveils judo :
Faut-il faire participer la catégorie éveil judo à des combats arbitrés ou à des entraînements communs ?
Regardons les avantages et les inconvénients :
Combats arbitrés :
- avantages : préparer aux combats des catégories supérieurs
- inconvénients : courte durée de la compétition active, beaucoup d'attente, imprévisibilité du temps de présence

Cette description correspond à toutes les catégories d'âge et les non satisfaits des combats arbitrés le seront dans les années suivantes à supposé que les combats de cette catégorie d'âge soit aussi important pour les adultes qu'il l'ai pour les enfants. Le rapport émotionnel de cette catégorie au combat est une dimention à travailler par les enseignants et les parents. Si certains ne sont pas près, il faut que les enseignants ou les parents ne présente pas ces enfants.

Les familles intéressées par ces compétitions (quelque soit leur nombre) sont celles des passionnées qui resteront des années au jd.

Entraînements communs :
- avantages : longue durée de la compétition active, peu d'attente, prévisibilité du temps de présence
- inconvénients : inutilité de la rencontre

Pour que l'entraînement soit intéressant, il faudrait qu'il soit adapté à la majorité des pédagogies utilisées par les enseignants nécessitant une réunion au préalable ou bien l'intervention successive des enseignants.

Les familles intéressées par ces compétitions (quelque soit leur nombre) sont celles plus attirées par la convivialité qui se dirigeront vers d'autres sports dès la catégorie mini-poussin.

Conclusion :
Les compétitions doivent s'adresser aux passionnés qui resteront des années au jd.

La remise des coupes dans une compétition amicale :
Elle doit se faire de la dernière à la première place pour deux raisons :
- ménager le suspens
- laisser partir les derniers en premier (les premiers étant sûr de rester)
Seul inconvénient : reculer le temps fort de la remise des coupes et donc faire attendre les hommes politiques...

remise des résultats :
Le club organisateur veillera à remettre les résultats par club, individuel voir parfois par catégorie d'âge par club en même temps que la remise des coupes sur papier ainsi que par internet (site internet et courriel)

Comment faire un groupe d'envoi dans Outlook express :
Aller dans le carnet d'adresse : Ctrl+Maj+B ou Outils —› Carnet d'adresses...
puis Nouveau —› Nouveau groupe...
Comment rentrer les adresses internet de ces élèves :
Donner aux élèves votre adresse internet et demandez leur de vous écrire afin de permettre une entré des donnée plus rapide et plus exate.

Le bilan :
Ci-dessous un bilan des données financières d'un tournoi :
Il est rare qu'il fasse des profits. Cela dépent d'une action récurrente et persévérante pour trouver de nouveaux sponsors.

Retour écrit aux clubs :

Les résultats :
Ils peuvent se faire de différentes façons :
- en attribuant des points en fonction des résultats et du nombre de participant toutes catégories confondues ou par catégories d'âges
- en calculant l'efficience des points en fonction des résultats en fonction du nombre de participant toutes catégories confondues ou par catégories d'âges

La majorité des compétiteurs d'une compétition amicale ont entre 5 et 10 ans. La participation de tous les jdkas y compris la catégorie éveil-jd est d'autant plus à considérer que plus la catégorie d'âge est jeune et plus la compétition est sérieuse pour le participant. La participation des catégories d'âges les plus âgés ne sont que anecdotique et ne peuvent servir qu'au mieux d'entraîinement ou d'exemple pour les plus jeunes.

Bonjour,

Tout d’abord, l’ensemble du (nom du club) tient à vous remercier pour votre participation. Vous avez fait preuve de respect et de bienveillance, un exemple pour ce sport que nous aimons et pratiquons.

La journée a été dense, tant pour les bénévoles que les combattants mais elle s’est bien passée et nous en retirons tous du positif. Félicitations à tous nos jdkas !

Merci ensuite à tous les enseignants pour leur présence sur les tatamis : constructive auprès des jeunes arbitres, bienveillantes auprès de leurs élèves.

Nous tenons enfin à remercier, les juniors et séniors avec qui nous avons passé un très bon moment à la fin du tournoi.

Pour vous donner un petit aperçu de la journée, je vous invite à consulter l’article que nous allons rédiger sur notre site internet où vous retrouverez une petite infographie et quelques photographies. Les résultats des clubs seront également disponibles sur notre site internet : https://adresseduclub.fr

En vous souhaitant une agréable journée, nous restons disponibles au besoin,

Bien cordialement,

Le nom du club

Tout d'abord, je tiens à vous remercier pour votre participation à notre compétition et du coup de main que vous nous avez apporté. J'espère que vous et vos judokas avez passé une bonne journée.

Vous trouverez ci-joint les résultats.

Bien cordialement,

Le nom du club