Kuzure-Kuzushi

Kuzure ne signifie pas variante.
Kuzure signifie s'effondrer, se désintégrer, dégradé ou se désagréger.
Henka signifie changement, variation, altération ou transformation.

Le japonais est une langue complexe et souvent mal comprise dans le monde occidental. Les kanjis ont de nombreuses significations et utilisations. Lorsque les mots japonais sont traduits des éléments se perdent dans la traduction. La cause la plus courante de confusion, et probablement la racine de ce mythe, est la traduction de la technique "Kuzure Gesa Gatame". Il est souvent traduit en : "variante du contrôle en écharpe". Lorsque les gens voient cette traduction, ils ont tendance à penser que 'kuzure" signifie variante et la mauvaise interprétation continue de trouver son chemin dans les textes traduits de l'anglais vers d'autres langues.

Hon Gesa Gatame, Kuzure Gesa Gatame et leur relation :
Regardons ces noms et ce qu'ils signifient vraiment. Ces mots ne sont pas seulement des noms mais des principes et il y a une relation entre eux. Kuzure désigne la même chose que Kuzushi, tous deux signifiant "s'effondrer" ou "se désintégrer" c'est pourquoi nous pouvons voir dans le "Canon du judo" de Kyuzo Mifune qu'il fait référence à "Kuzushi Kami Shiho Gatame" et Kuzushi Kesa Gatame au lieu d'utiliser le mot kuzure.

Maintenant, le terme kuzushi est principalement utilisé pour "équilibre rompu", ce qui signifie que votre position corporelle normale (stable) se désagrège ou se désintègre, d'où un équilibre rompu.

Kuzure Gesa Gatame signifie que la position d'Hon Gesa Gatame est en train de s'effondrer et que vous ne pouvez plus conserver cette forme et que vous devez vous réajuster. C'est pourquoi vous devez saisir ailleurs ou déplacer votre corps entre les différents Kuzure Gesa Gatame car vous ne pouvez pas conserver la position de base de Hon Gesa Gatame.

Si l'on veut utiliser le mot "variation", alors "henka" doit être utilisé à la place. Ainsi quelque chose qui s'écarte de la norme peut-être appelé par exemple ; "henka" (variation) de Seoi Nage, mais pas "kuzure". Pour cette raison "kuzure" n'est utilisé que pour Hon Gesa Gatame et Kami Shiho Gatame. Au Japon, il n'existe pas de Kuzure Yoko Shiho Gatame, car cela ne signifie pas variation.

Pourquoi Kesa est-il appelé "écharpe" ? N'est-ce pas censé être autour de son cou ?

C'est aussi une mauvaise traduction. Le kesa ressemble plus à une robe de moine bouddhiste qu'à une écharpe traditionnelle. Le "kesa écharpe" passe par-dessus votre épaule et sous votre bras. Uke porte donc Tori comme une "écharpe", d'où Gesa-gatame.

En conclusion, Kuzure est essentiellement le même mot que Kuzushi, mais utilisé différemment. Ils signifient tous les deux que quelque chose s'effondre. En Kuzushi, l'équilibre se désagrège, en Kuzure la position stable se désagrège. Kuzure Gesa Gatame implique que la position de base de Gesa Gatame s'effondre et qu'il faut se réajuster. "Henka" est le bon mot pour variation.