La surface de compétition

 

Le Shiai Jo : la surface de compétition :

Quand un concurrent peut-il quitter la surface de combat?
Une fois le combat commencé, les compétiteurs ne peuvent quitter la surface de combat que si l'arbitre leur en donne l'autorisation. Une telle autorisation n'est accordée que dans des cas très exceptionnels (pour changer un jùdôgi qui a été endommagé ou sali).

La surface de combat est composée de tatamis juxtaposés sans interstice et fixés de manière à ne pas se déplacer durant un combat, pour offrir une surface unie sans fente. La surface doit avoir été nettoyée à l'alcool à 70° ou à l'eau de javel pour être propre et n'avoir aucune souillure.

SURFACE DE COMPÉTITION

La surface de compétition sera composée de deux zones. La surface de combat et la surface de sécurité. La surface de combat doit toujours mesurer de 8 m x 8 m au minimum et de 10 m x 10 m au maximum. Et la surface de sécurité (d’une couleur différente) doit être d'une largeur de 3 m. La fonction de la Zone (rouge) de Danger disparaît. Cependant, la zone rouge reste (pour le moment). La pénalité de Shido pour rester généralement plus de 5 secondes dans la zone rouge est annulée. L’action doit être considérée comme valable, du moment qu’une partie du corps de l'un des combattants touche la surface de combat.

La surface de compétition doit mesurer 12 m X 12 m constituée de plancher ou d'une plate-forme ayant une certaine souplesse. Elle est recouverte de tatamis d'une couleur verte.

Les différentes parties de la surface de compétitions :

1- la surface de danger : Elle est représentée par une bande de couleur rouge d'environ 1 m de large sur tout le périmètre de la surface de combat et fait partie intégrante de celle-ci.

2- la surface de combat : Elle correspond à la surface délimitée par la surface de danger (en la comprenant) et doit doit toujours mesurer 8 m x 8 m. Au centre de cette surface de combat, un ruban adhésif rouge et un autre blanc, d'environ 10 cm de large et 50 cm de long, doivent être collés à une distance de 4 m l'un de l'autre afin d'indiquer l'emplacement des compétiteurs au début et à la fin du combat. Le ruban adhésif rouge se trouve à la droite de l'arbitre, et le blanc à sa gauche.

3- la surface de sécurité : Elle est située à l'extérieure de la surface de danger et doit mesurer 2 m de large.

Si deux ou plusieurs surfaces de compétition sont disposées l'un à côté de l'autre, il est permis d'utiliser une surface de sécurité commune d'un largeur minimale de 2 m.

Un espace libre d'au moins 50 cm doit être laissé autour de la surface de compétition.

Senior - Junior - Cadet
Minime

LES ZONES PERMISES

Les actions non-valables (jogai):

1- Lorsque Tori projette Uke en ayant.aucun contact avec la surface de combat au début de la projection
2 - En Ne-waza (sol), plus aucune partie du corps des deux compétiteurs ne touche la surface de combat.

Les actions valables (jonai) :

1- Lorsque Tori projette Uke en ayant.un contact avec la surface de combat au début de la projection
2 - En Ne-waza (sol), le combat continue et l'action est valable du moment qu'une partie du corps d'un des compétiteurs touche la surface de combat.

À noter que même s'il est interdit en position Tachi-Waza ou Ne-Waza, de sortir intentionnellement de la surface de combat ou forcer l'adversaire à sortir de la surface de combat, cette règle n'est jamais appliqué et c'est toujours celui qui sort qui est sanctionné.

Retour