BEES 2e degré

Formateur, cadre, entraîneur niveau II (Bac+3)

Par rapport au BEES 1, le BEES 2 sanctionne un approfondissement des connaissances générales et de la technicité dans la discipline choisie. La fonction est accessible aux personnes titulaires du 1er degré depuis au moins deux ans.

1. Le métier

En plus des fonctions d’animation et de promotion qui sont celles du 1er degré mais qu’il continue d’exercer, l’Éducateur Sportif du 2e degré participe de façon active aux missions et actions régionales et parfois nationales de la Fédération de son option sportive.
En outre il assure le perfectionnement technique des pratiquants, entraîne les athlètes de haut niveau et participe à la formation des cadres dans sa spécialité.
Il possède une qualification approfondie en gestion et promotion des activités physiques et sportives.

2. Les modalités d’obtention

La partie commune
Elle consiste en un approfondissement des connaissances générales appliquées aux sports en matière de culture sportive, en sciences biologiques, sciences humaines, connaissance de l’environnement socio-économique et juridique de la pratique sportive, mais aussi en gestion et en informatique ainsi que la maîtrise d’une langue étrangère .
Comme pour le 1er degré elle peut s’obtenir soit par la voie d’un examen, soit d’un contrôle continu de connaissances, soit également par la VAE.
L’examen comporte trois épreuves écrites (durée 3h ; coefficient 1 pour chacune) :
Ecrit 1 : épreuve relative à la culture sportive du candidat, conduisant à développer une réflexion sur le phénomène sportif permettant de juger des qualités de réflexion, de synthèse et de rédaction
Ecrit 2 : épreuve relative à l’optimisation de la performance, faisant référence aux données scientifiques,
Ecrit 3 : épreuve relative, au choix du candidat, à la formation des cadres ou à la promotion des activités physiques et sportives,
et quatre épreuves orales (coefficient 1 pour chacune) :
Oral 1 : Environnement socio-économique et juridique,
Oral 2 : Situations rencontrées par le pratiquant sur le terrain, faisant références aux sciences biologiques et humaines,
Oral 3 : Langue étrangère (anglais, allemand, espagnol, italien).
Oral 4 : Au choix du candidat : gestion (gestion budgétaire d’une association ou d’une structure d’activités physiques et sportives, gestion de personnels ou données budgétaires d’une collectivité locale ou de l’État en relation avec les activités physiques et sportives) ou traitement informatique données.

La partie spécifique
Comme pour le 1er degré, l’examen spécifique du 2e degré comprend :
une épreuve générale (coefficient 3) constituée d’un écrit portant sur l’ensemble des dimensions de la pratique de haut niveau et un oral portant sur l’organisation et la règlementation nationale et internationale de l’option sportive concernée
une épreuve pédagogique (coefficient 4) comprenant la présentation et la conduite de séance(s) de perfectionnement et ou d’entraînement s’adressant à des éducateurs et/ou à des pratiquants de haut niveau, parfois suivies d’un entretien avec le jury
une épreuve technique (coefficient 2) comportant la réalisation d’une ou plusieurs difficultés techniques relatives à l’option choisie.
Cette partie spécifique peut également être obtenue par VAE.
Les formations de type modulaire avec examen final ou par contrôle continu de connaissances ne sont mises en œuvre que pour quelques spécialités.

3. Les conditions d’inscription

Le candidat peut passer la partie spécifique avant ou après la partie commune, étant entendu qu’il ne sera titulaire du Brevet d’État d’Éducateur Sportif que lorsqu’il aura satisfait aux deux parties. Il ne peut commencer un cursus du 2e degré, sous n’importe quelle formule, que s’il est titulaire du B.E.E.S. du 1er degré de la spécialité depuis au moins deux ans.

4. Dispenses et dispositions particulières

Les titulaires d’une licence STAPS sont dispensés des parties communes des 1er et 2e degrés.
Dans le cas de l’examen traditionnel ou de l’examen final de formation modulaire les candidats ayant échoué peuvent demander à conserver, lors d’une session ultérieure, le bénéfice des notes obtenues dans le ou les groupes d’épreuves où ils ont obtenus la moyenne.
Les sportifs de haut niveau, inscrits ou ayant été inscrits depuis moins de cinq ans sur la liste des sportifs de haut niveau, peuvent obtenir le Brevet d’État d’Éducateur Sportif du 1er et du 2e degré à l’issue d’une formation aménagée et évaluée en contrôle continu de connaissances qui leur est réservée. Dans ce cas la formation englobe les parties commune et spécifique.
Dans certaines disciplines, peuvent être dispensés de certaines épreuves du groupe C (pratique), les candidats présentant une attestation de performance établie par le Directeur Technique National de la discipline ou certains diplômes fédéraux particuliers.
Ils peuvent également parfois, pour le 2e degré, conserver la note obtenue à certaines épreuves du 1er degré en les modifiant, le cas échéant, par l’application du barème propre au 2e degré.

Textes de référence :
Le code du sport (avril 2008) règlemente l’organisation des activités physiques et sportives ainsi que l’exercice de la profession d’éducateur sportif.