La bonne marche d'un cours

Pour être capable d’enseigner, l'enseignant doit connaître non seulement sa discipline mais également la didactique de sa discipline qui correspond à l’art de transmettre des connaissances c'est-à-dire, savoir construire des situations d’enseignement et d’apprentissage. En effet, L'enseignant de jd organise son enseignement autour de certaines intentions didactiques. Pour cela, il doit effectuer un traitement didactique de son activité, c’est-à-dire qu’il va transformer le jd, activité physique de combat codifiée, en un objet d’enseignement pour ses élèves. L’étude de ce traitement didactique est appelée transposition didactique, pour reprendre l’expression de Verret à l’origine de ce concept : “toute pratique d’enseignement d’un objet présuppose en effet la transformation préalable de cet objet en objet d’enseignement. C'est le passage du savoir vers la connaissance. Mais ce n’est pas tout. Il doit aussi savoir conduire son cours ce qui correspond à la notion de communication pédagogique entre l’élève sujet apprenant et l'enseignant.
Plusieurs facteurs peuvent entraver la bonne marche d'un cours :
- le sur-effectif (plus de 25)
- le sous-effectif (moins de 6)
- l'hétérogénéité (plus de 2 catégories d'âge ou plus de 3 ceintures d'écart)
- la prise en charge des élèves (toilettes, tenue, blessures, malaises, conflits, détresse psychologique)
- la gestion des dossiers d’inscription à savoir fiche d'inscription, droit d'image, licence F.F.J.D.A., certificat médical, paiement et attestation de paiement *
Si plusieurs facteurs viennent entraver votre cours vous serez vraisemblablement en difficulté de faire régner une discipline constante.
Dans ce cas, il y a deux solutions :
- la mise en place d'un autre cours
- l'aide d'assistant(s) ayant une certaine légitimité
Dans tous les cas, n'hésitez pas à demander de l'aide. Il faut toutefois bien choisir celui à qui vous demandez de l'aide. En effet, demander de l'aide peut être vu comme un aveu de faiblesse. Demandez à quelqu'un de qui comprendra votre recherche d'amélioration. Ne vous laissez pas non plus déstabiliser par les critiques des personnes manquant d'expérience et/ou d'esprit d'analyse. L'important c'est de se donner à fond jusqu'au bout c'est à dire essayer, de ne jamais perdre espoir et en toutes circonstances, de faire de son mieux pour ne pas avoir de regret, avoir foi en ce que l'on fait et rechercher inlassablement à s'améliorer (kaizen).