L'éthique du jùdô

L'éthique du j¨d˘ consiste à suivre le code moral et l'entraide et la prospérité mutuelle non pas par dogme ou par devoir mais par vocation de par une éducation au cœur afin d'obtenir le bon usage de l'Únergie (seiryoku zenyo) dans toutes les situations dans le but de tendre vers le bien-être et le développement humain (kojin no kansei). Parvenir à suivre cette ligne de conduite dans la vie de tous les jours est un cheminement intérieur (démarche personnelle) de toute une vie (do mu kyoku) nécessitant un dévouement (shin) constant envers soi et les autres.

Le j¨d˘ est un mouvement humaniste, attaché à l’amélioration des conditions de vie de l’humanité, par l’éducation physique, l'amélioration de la vie avec leur autres (l'entraide et la prospérité mutuelle) et la recherche de la perfection (le bon usage de l'Únergie).