La perversion d'un système

La logique voudrait que dans un même club, on paye un enseignant à la hauteur du nombre dheure qu'il effectue. En fait, c'est exactement le contraire qui se passe ! En effet, plus un enseignant effectue d'heure dans un même club, plus celui-ci s'investit dans ce club. Mais plus il effectue d'heure dans ce même club et moins il est payé de l'heure à cause des charges. Ainsi pour un enseignant travaillant :
- 42h/mois (14h/semaine), celui-ci gagne 497,7 € soit 11,85€/h
- 21h/mois (7h/semaine), celui-ci gagne 378 € soit 18€/h
Soit une différence de 119,7 pour 21h de plus soit un ratio de 5,7€/h.
L'enseignant à donc le choix entre :
- rester fidèle à un club et s'investir et être rémunéré moins de l'heure
- ne pas être fidèle à un club et donc moins s'investir et être rémunéré davantage de l'heure.
En conclusion, soit l'enseignant est dans une démarche semi-bénévole et il s'investit dans un seul club ; soit l'enseignant est dans une démarche professionnelle et il s'investit sur plusieurs clubs.
Remarque 1 :
Plus un enseignant à d'employeurs différents afin de reconstituer un temps plein et plus il utilise du carburant et donc :
- polue
- dépense d'un gros budget essence
                       ou
       plus de frais kilométriques

Remarque 2 :
Que vaut-il mieux :
- deux mi-temps ?
       - Avantages : moins de charge pour le club et 1 chômeur de moins (pas de RSA à payer par l'État)
       - Inconvénients : moins d'argent provenant des charges pour l'État, deux travailleurs pauvres en plus qui travaillent pour un salaire équivalent au RSA qui ne consommeront pas, moins de facilité de recrutement pour le club, plus de polution de déplacement, plus de frais de déplacement
- un temps plein ?
       - Avantages : un travailleurs en plus qui consommera, plus de facilité de recrutement pour le club
       - Inconvénients : plus de charge pour le club, plus de qualité pour le club

tableau des différentes possibilités d'organisation professionnelle :

   
   
1
2
3
 
monde du jd
temps plein
autres activité
temps plein
monde du jd
temps partiel
 
A
monde du jd
temps partiel
 
+
 
80%
B
autres activité
temps partiel
 
+
 
C
Pas d'autre activité professionnelle
 
+
 
   
20%
     

- 80 % des enseignants sont à temps partiel
- 20 % à temps plein

Il en résulte 5 profiles types :

Un enseignant vivant du jd à temps plein et partiellement d'une autre activité professionelle, cas très rare (beaucoup moins de 20 %) (B1)
–› sera moins payé de l'heure en jd.
Un enseignant vivant uniquement du jd à temps plein, cas rare (moins de 20 %) (C1)
–› sera moins payé de l'heure en jd.
Un enseignant vivant partiellement du jd et partiellement d'une autre activité professionelle, répendu (B3)
–› sera mieux payé de l'heure en jd.
Un enseignant vivant partiellement du jd, cas rare (C3)
–› sera mieux payé de l'heure en jd.
Un enseignant vivant partiellement du jd et à plein temps d'une autre activité professionelle, très répandu (A2)
–› sera mieux payé de l'heure en jd.

Remarque :
Seulement 2 profiles sur 5 vivent du jd représentant en fait 1/5 des enseignants
3 profiles sur 5 ne vivent pas du jd représentant 4/5 des enseignants

Changer de club :
Les enseignants de jd travaillant souvent à plein temps dans un autre emploi, il est parfois nécessaire pour eux de briguer un poste à plus haute responsabilité et changer leurs horaires pour faire évoluer leur statut. Pour cela, ils doivent candidater à un poste où il est nécessaire de trouver de nouveaux horaires que ne peuvent pas proposer leur club. S'il postule ailleurs ils doivent abandonner leur ancien club ne sachant pas s'il trouveront un nouveau.
Ainsi :
- soit l'enseignant prend le risque de tous perdre
- soit l'enseignant cherche ailleurs et abandonne l'ancien club au dernier moment
- soit l'enseignant cherche ailleurs et abandonne le nouveau club au dernier moment

Dans les trois cas, quelqu'un y perd :
- soit l'enseignant
- soit l'ancien club
- soit le nouveau club