Les qualités cognitives

Il y a sept qualités cogntives reliés à sept compartiments de notre cerveau. Nous nous servons de toutes ces intelligences mais il y en a une qui domine les autres et à travers laquelle nous apprenons mieux.

1. Les qualités linguistiques...
c'est la capacité de jongler avec les mots :
ces individus aiment lire, écrire et raconter des histoires; ils ont généralement de la facilité à jouer à des jeux de vocabulaire de type Scrabble ou encore à des jeux-questionnaires.

2. Les qualités logico-mathématiques...
c'est la capacité de penser de façon abstraite et logique :
ces individus apprécient les casse-tête et les échecs; les ordinateurs cadrent bien avec ce type «dominant» d'intelligence.

3. Les qualités spatiales...
c'est la capacité de visualiser :
ces individus aiment concevoir des plans, inventer des choses. Beaucoup d'entre eux finissent par développer un intérêt pour la machinerie ou les systèmes, les réseaux.

4. Les qualités musicales...
c'est la capacité de «saisir» le rythme et les sons de la musique :
ces individus ont l'oreille musicale, ils ont du rythme, ils aiment chanter ou jouer d'un instrument. En général, ils seront les premiers à vous faire chanter ou encore à vous faire apprécier le chant des oiseaux.

5. Les qualités corporelle-kinesthésiques...
c'est la capacité de pratiquer des sports :
ces individus sont très portés sur le sport. Ils ont du cran et en général, une excellente coordination.

6. Les qualités interpersonnelles...
c'est la capacité d'interagir avec les gens :
ces individus sont très sociables et ont tendance à être d'excellents organisateurs au sein de leur communauté. Cependant, ils peuvent être à la fois très manipulateurs (seigyo) tout en étant de bons médiateurs lors de conflits. Ils apprécient le travail d'équipe.

7. Les qualités intrapersonnelles...
c'est la capacité de se sentir assuré et d'être à l'aise de travailler seul. Ces individus préfèrent donc le travail individuel au travail d'équipe.

Le système scolaire ne fait appel qu'à deux de ces sept qualités cognitives, à savoir les qualités linguistique et les qualités logico-mathématique. Les individus qui apprennent mieux autrement, sont par conséquent, brimés et risquent de filer entre les doigts du système d'éducatif.

Voici ce que vous pourriez faire avec votre apprenant afin qu'il puisse apprendre selon ses qualités cognitives les plus développées.

Les qualités linguistiques
Une personne ayant des qualités linguistiques très développée connaît assez bien sa langue et a tendance à aimer raconter des histoires. Pourquoi ne pas l'encourager à écrire son propre livre d'histoire ? Un document autobiographique l'intéressera sûrement puisque son accent est sur la personne et que, pour lui, tout ce qui est personnel est intéressant. Si votre apprenant ne se sent pas à l'aise de l'écrire lui-même, vous pourriez être son scripteur ou encore enregistrer ses histoires sur un magnétophone avant de les transcrire. Puisqu'il s'agit de son histoire, votre apprenant aura un texte concret entre les mains, ce qui facilitera son apprentissage (seicho) de la lecture.

Les qualités « logico-mathématiques»
Une telle personne est constamment à la recherche de structures et de liens entre les mots et les idées dans un texte. Vous pourriez faire des mots croisés, des casse-tête, des jeux de vocabulaire, et même des palindromes (groupes de mots qui peuvent être lus indifféremment de gauche à droite ou de droite à gauche) tels que «élu par cette crapule», etc.

Les qualités spatiales
Les individus démontrant des qualités spatiales ont besoin d'indices visuels pour les guider dans leur lecture. Il serait donc ingénieux de créer des textes à l'aide de mots et d'images : une lettre sous forme de collage, par exemple. Une fois la lettre terminée, une «lecture» à voix haute suivie de la transcription de cette lettre en mots, serait une activité intéressante et stimulante. La lecture de la lettre proprement dite en sera facilitée. Il faut tirer avantage du fait que ces gens ont généralement un esprit créatif.

Les qualités musicales
Ce type de personne saura tirer profit de tout ce qui est relié de près ou de loin à la musique. Par exemple, écouter sa chanson préférée, chanter, transcrire les paroles, faire un texte de closure avec ces paroles et le lui faire compléter en écoutant la chanson, lui faire modifier les paroles, etc. Voilà qui sera stimulant pour lui! Vous pourriez également lui faire écouter une mélodie et composer ensemble une nouvelle chanson. N'oubliez pas : allez-y selon ses préférences.

Les qualités kinesthésiques
Si votre apprenant a toujours tendance à écrire, alors il est de type kinesthésique. Travailler à l'ordinateur, taper à la machine, etc., tout ce qui stimulera son sens tactile sera bienvenu par de tels individus. Faire une promenade dans le quartier sera tout aussi stimulant. En effet, nous sommes entourés d'écriture : panneaux, affiches publicitaires, noms de rues, commerces,etc. Votre apprenant pourrait noter des mots- clés pendant la promenade puis s'en servir pour composer une histoire.

Les qualités interpersonnelles
Pour eux, la lecture est un évènement social. Lire à deux, lire en groupe ou lire à tour de rôle représente un type d'activité qui les stimule.

Les qualités intrapersonnelles
Ces individus ont besoin de documents de lecture signifiants et variés. En général, ils peuvent apprendre à lire par eux-mêmes. Tout ce dont ils ont vraiment besoin, c'est d'un peu d'encouragements. Puisque beaucoup d'entre eux sortent des sentiers battus, il faut faire en sorte de découvrir quels sont les intérêts particuliers de votre apprenant de façon à lui présenter des documents susceptibles de piquer son intérêt.

Reconnaître les qualités cognitives les plus développées
Ce n'est pas une mince tâche! Pour être en mesure de recueillir des indices, ça demande beaucoup d'observation. La question suivante pourrait vous aider à déterminer ses qualités cognitives les plus développées :
Si vous vouliez apprendre à danser la valse ou le tango comment vous y prendriez-vous ?
• Celui qui a pluttôt développé des qualités linguistiques va peut-être en parler à quelqu'un qui sait valser afin que ce dernier le lui explique.
• Celui qui a pluttôt développé des qualités logico-mathématiques voudra peut-être voir un diagramme démontrant les différentes successions de pas.
• Celui qui a pluttôt développé des qualités spatiales prendra sûrement plaisir à observer puis à essayer les différents pas de base.
• Celui qui a pluttôt développé des qualités musicales voudra probablement d'abord écouter la musique, puis imaginer les pas avant de s'attaquer aux explications écrites.
• Celui qui a pluttôt développé des qualités kinesthésiques se trouvera un partenaire qui le lui enseignera.
• Celui qui a pluttôt développé des qualités interpersonnelles risque d'aller s'inscrire à un cours de danse sociale.
• Celui qui a pluttôt développé des qualités intrapersonnelles va probablement étudier les différents pas puis les pratiquer seul devant son miroir. En terminant, voici un vieux proverbe chinois qui vous guidera à travers les aléas du tutorat : Dis-le-moi et je l'oublierai. Montre-le-moi et je m'en souviendrai peut-être. Implique-moi et je comprendrai.

La clé du succès, peu importe les qualités cognitives de votre apprenant, c'est son implication à tous les niveaux de la relation d'apprentissage.