Jù, adaptation et intelligence

J (tendre, doux) :
Le mot "souplesse" a plusieurs sens en français à savoir ductilité, élasticité, flexibilité, malléabilité et extensibilité. Ces mots désignent des aspects physiques alors que le kanjis "j" désigne un concepte plus général à savoir "l'adaptation".

La notion d'adaptation :
L’essence du jd repose sur le principe de l'adaptation.
L'adaptation est l'ensemble des ajustements de conduite réalisé par un individu pour faire évoluer une situation vers ce à quoi il aspire.
Elle s’effectue soit par :
- L'assimilation à savoir l'ajustement de la situation grâce à sa capacité d'application des savoirs (ryu no maki) de l'individu. Tori est l'attaquant dans le sens où il est à l'initiative de la situation.
- L'accommodation à savoir l'ajustement (cession) d’un individu grâce à sa capacité d’apprentissage des connaissances (de compréhension) (tora no maki). Tori est le défenseur dans le sens il n'est pas à l'initiative de la situation.
Cf. Jean Piaget
Bien sûr, ces deux approches s’influencent l’une l’autre dans le sens où tout apprentissage des connaissances amène un accroissement du savoir et que toute application du savoir nécessite un apprentissage des connaissances (une compréhension) de la situation.
Elle peut également prendre deux formes :
- le contrôle de soi
- l'action ou la réaction

Les combats basés sur le jd peut donc être assimilé à une activité de résolution de problème. Pour battre son adversaire, le jùdôka a donc deux possibilités :
- soit il doit faire appel à un savoir technico-tactique (tora no maki) qu’il adapte en fonction des caractéristiques spécifiques de son adversaire (accomodation), c'est l’intelligence discernante.
- soit il impose une stratégie (ryu no maki) à son adversaire (assimilation), c'est l’intelligence expérimentale

"Trop souvent, c'est Tori qui décide comment Uke va être battu alors que, cela devrait être le plus souvent Uke qui devrait décider comment il va être battu par Tori."

- "Si les jeunes ont tort de croire que l’intelligence (intelligence discernante) peut remplacer l’expérience (intelligence expérimentale), les gens mûrs ont tort de croire que l’expérience peut remplacer l’intelligence !"

Intelligence vient du latin intellegentia (faculté de comprendre), dérivé du latin intellegere signifiant comprendre, et dont le préfixe inter (entre), et le radical legere (choisir, cueillir) ou ligare (lier) suggèrent essentiellement l'aptitude à relier des éléments qui sans elle resteraient séparés.

L'intelligence est l'ensemble des facultés mentales permettant de comprendre les choses et les faits, de découvrir les relations entre eux. L’intelligence est également admise comme étant ce qu'en fait elle permet : la faculté d'adaptation mental. L'intelligence pratique est également la capacité d'agir de manière adaptée aux situations dans des situations où on a les moyens physiques de le faire. Au niveau d'évolution de l'humain, la compréhension ne peut se concevoir sans un système de codification diversifié. On aboutit donc à l’intelligence conceptuelle, inséparable d'une maîtrise du langage des mots permettant le raisonnement complexe, le raisonnement étant l’opération mentale d’analyse permettant d'établir les relations entre les éléments. Enfin, et à ce même niveau, l'objet de l'intelligence est la connaissance conceptuelle et rationnelle.

"L'intelligence est le principe directeur du Monde"

Anaxagore

Apprentissage :
L’apprentissage est une adaptation entre une situation et un individu par le moyen d'une accomodation adéquate du sujet sur sa représentation de la situation, qui cause un changement de comportement qui est persistant, mesurable et spécifique de façon à permettre avec celui-ci des interactions efficaces ou de plus en plus efficaces.
Le mode d'apprentissage :
On peut identifier, à partir des divers modes d'apprentissage, quatre styles d'apprentissage.
Les qualités cognitives :
Il y a sept qualités cogntives reliés à sept compartiments de notre cerveau. Nous nous servons de toutes ces intelligences mais il y en a une qui domine les autres et à travers laquelle nous apprenons mieux.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Personne_intelligente