Évaluation d'un enseignant

Aucun enseignant ne peut "passer" avec tout le monde. C'est tout simplement impossible. L'enseignant doit être à l'écoute des conseilles et des remarques qu'on lui fait quelque soit l'interlocuteur mais il doit garder à l'esprit que quelque soit l'interlocuteur il y a à en prendre et à en laisser ("Si les jeunes ont tort de croire que l’intelligence (intelligence discernante) peut remplacer l’expérience (intelligence expérimentale), les gens mûrs ont tort de croire que l’expérience peut remplacer l’intelligence !"). L'échange de tous est profitable pour tous et l'union fait la force.
Le paradoxe qui fait qu'un même enseignant peut-être à la fois critiqué ("Passer pour un idiot aux yeux d'un imbécile est une volupté de fin gourmet.") et félicité est dû à la variabilité de sa performance (condition humaine) mais aussi et surtout au fait que le desiderata et les représentation des élèves et ou des parents varient d'un individu à l'autre.

" Si on juge un poisson sur sa capacité à grimper à un arbre, il passera sa vie à croire qu'il est stupide."
Albert Einstein

Un adhérent content n'ira que très rarement le faire savoir à la direction du club mais le plus souvent directement à l'enseignant. Inversement, un adhérent mécontent n'ira que très rarement le faire savoir à l'enseignant mais le plus souvent à la direction du club. Reste à la direction du club à évaluer le degré de confiance qu'elle a dans son enseignant. Un bon enseignant est celui qui connaît les faiblesses et les points forts de son enseignement et qui se sert de cette connaissance pour ne pas être pris en défaut en cours et pour orienter ses recherches afin de progresser. Une bonne direction est celle qui sait correctement évaluer l'enseignant qu'elle emploi (ce qui demande un minimum de suivi) et qui le soutiendra ou qui prendra les mesures qu'elle jugera utiles à son endroit ("le diamant ne se trouve jamais à l'état brut, il est rare et convoité. Il en devient ainsi précieux, comme beaucoup de choses dans votre vie. Sachez le voir, l'apprécier au delà d'un banal caillou, car d'autres, au regard plus averti, lui donneront une valeur et le mettront hors de votre portée"; "La règle d'or de la conduite est la tolérance mutuelle, car nous ne penserons jamais tous de la même façon, nous ne verrons qu'une partie de la vérité et sous des angles différents"). L'important c'est de se donner à fond jusqu'au bout c'est à dire essayer, de ne jamais perdre espoir et en toutes circonstances, de faire de son mieux pour ne pas avoir de regret, avoir foi en ce que l'on fait et rechercher inlassablement à s'améliorer (kaizen).

Le judo étant une activités où les élèves peuvent s'inscrire toute l'année, pour comparer le nombre de licencié d' une saison l'autre, il ne faut pas comparer le mois de juin de la saison précédente avec le mois de septembre de la saison qui suit. Il est donc nécessaire de comparer le même mois de l'année.

Les remontés de parents ne se feront que sur les enseignants qui sont identifiés comme des "employés du club" et non pas directement à ceux qui sont identifiés comme des dirigeants.