Les éléments

 

Te Waza :
Techniques de bras basées sur le jd
1er élément : Chi, la terre
C'est le principe de concentration de l'énergie et de l'action, la force directe de Tori domine Uke en l'amenant au déséquilibre.
Ces mouvements sont plus efficaces sur un adversaire plus grand et nécessitent beaucoup d'énergie car ils demandent de soulever l'adversaire et ils n'utilisent que les bras et parfois la rotation du buste.

l'esprit immuable

 

Koshi Waza :
Techniques de hanche basées sur le jùdô
2e élément : Ka, le feu
C'est le principe de puissance de réaction et de résistance directe minimale.
Ces mouvements sont plus efficaces sur un adversaire de même taille et nécessitent assez d'énergie car ils demandent de soulever l'adversaire et ils n'utilisent que les bras, la rotation du buste et très rarement les jambes.

l'esprit du débutant

 

Sutemi Wazas :
Techniques de jeté de corps basées sur le jùdô
3e élément : Fû, le vent
C'est le principe des forces centrifuge et centripète.
Ces mouvements sont plus efficaces sur un adversaire qui bloque et nécessitent relativement très peu d'énergie car d'une part ils ne demandent pas de soulever l'adversaire, d'autre part ils utilisent la gravité et enfin ils utilisent à la fois les bras, la rotation du buste et les jambes.

l'esprit persistant

 

Ashi Waza :
Techniques de jambe basées sur le jùdô
4e élément : Sui, l'eau (mizu)
C'est le principe de l'alternance tel celui du flux et reflux des marées.
Ces mouvements sont plus efficaces sur un adversaire plus petit et nécessitent relativement peu d'énergie car ils ne demandent pas de soulever l'adversaire et ils utilisent à la fois les bras, la rotation du buste et les jambes.

l'esprit vide

Calme et serein, un nuage (kumo) est un ensemble de gouttelettes d’eau (Ashi waza : E2) en suspension dans l’air (Sutemi waza : E1) très haut dans le ciel (shin) contenant divers éléments de la terre (Te waza : E4) et pouvant provoquer le feu (Koshi waza : E3) en un instant (kime) en s'associant à d'autres nuages (jitai kyoei) en produisant des éclaires. Sa fluidité lui permet de s'adapter () de manière optimale (seiryoku zenyo) à la pression de son environnement.
C'est la raison pour laquelle le nuage (kumo) est une bonne représentation analogique du jd.