Zanshin, l’esprit vigilant

Cet article s’inscrit dans une série de 5 articles qui traitent les 5 états d’esprit que cherchent tous les combattants. Ce sont shoshin (l’esprit du débutant), fudoshin (l’esprit immuable), zanshin (l’esprit persistant), mushin (l’esprit vide) et senshin (l’esprit éveillé/purifié).

Le terme zanshin signifie « vigilance envers l'adversaire », littéralement « l'esprit qui demeure ». Il s'agit d'une attitude développée dans les arts martiaux japonais.

En jd, zanshin, c'est la phase suivant le kake entrainant le nage (la projection). Le jùdôka maintient les extensions verticale et horizontale du corps mises en place un peu avant le début de la chute du corps d'Uke. Il maintient cette posture dynamique, afin de s'assurer qu'à l'instant de l'atterrisage d'Uke, son corps chute avec le maximum d’énergie libérée par la technique de projection. Sans cette vigilance, la puissance de propulsion de la technique de projection est significativement amenuisée. Cette forme de persistance de l'action englobe le corps et le mental. Les enseignements du jd traduisent cette phase par : « persistance de l'esprit ou continuation de la techniquer ».

En jd, cette état de zanshin est un des éléments nécessaires. Le pratiquant affirme ainsi la maîtrise de son action.

Le tsukuri amène le kuzushi jusqu'au kake et le zanshin amène au nage.

L'uchi komi est travaillé par le tandoku renshu mais qui ne doit jamais être trop travaillé afin de ne pas habituer le cortexre moteur à des signaux sensoriels biaisés
Le kuzushi-tsukuri est travaillé par l'uchi komi et le zanshin est travaillé par le nage komi.
Un excès d'uchi komis et a fortiori du tandoku renshu non couplé à des nage komis amène la perte du zanshin et donc du nage qui est pourtant le but d'une technique de projection.

Il est donc contre productif de trop travailler son jd seul. Le tandoku renshu n'est que la mèche du détonateur qui ne doit donc jamais être trop longue.

Zanshin signifie avoir l’esprit vigilant, être sur ses gardes. Oui, mais à quoi cela nous sert exactement ? Eh bien ! À ne pas se prendre les coins de tables avec notre orteil par exemple. Ah, je crois que j’ai capté votre attention !

Tout comme les autres états d’esprit, zanshin est un terme japonais que l’on peut aisément retrouver dans les arts martiaux et les sports de combat de toutes les origines.

Zanshin signifie littéralement l’esprit persistant, mais pour que cela soit plus clair je préfère utiliser l’esprit vigilant. C’est le fait que l’esprit n’est jamais au repos, il cherche toujours d’où pourrait venir le danger.

Comme tous les états d’esprit, zanshin doit se faire de manière inconsciente. Sinon il est trop lent à entrer en action.

Vous pouvez être le meilleur du monde, si vous n’êtes pas vigilant, vous êtes fragile. Vous devez rester sur vos gardes en permanence, et ne jamais vous relâcher.

Zanshin, c’est l’esprit qui va vous permettre d’analyser une situation et d’agir en conséquence. Lorsqu’il y a un peu de distance entre vous et le problème. Soit qu’il n’est pas immédiat, soit qu’il ne vous concerne pas. Zanshin vous permet d’anticiper les situations à problème ou de prendre la solution la plus adaptée.

J’ai remarqué un fait intéressant, certaines personnes prennent instinctivement des actions plus vigilantes après un certain temps de pratique. Pourtant, elles ne s’entraînent pas forcément à cela durant la pratique. Car le fait de s’entraîner intensément fait que nous savons quand et comment nous sommes vulnérables. Et notre zanshin agit instinctivement pour que nous restions le mieux protégés possible.

Zanshin, c’est le fait d’être attentif à ce que vous êtes en train de faire. Si vous n’êtes pas concentré, vous n’arrivez à rien.

La vigilance, c’est un peu comme le regard. Vous avez la vision centrale, c’est ce que vous êtes en train de faire. Lorsque vous faites chuter quelqu’un, vous êtes concentré dessus votre mouvement. Mais vous avez la vision périphérique, ce qui se passe autour de la vision centrale. Eh bien ! Zanshin c’est réussir à prendre en compte tous les autres groupes qui travaillent autour afin de gérer mon partenaire pour qu’il ne chute pas sur un ami !

Zanshin correspond à l'élément de l’air. Vous devez être comme l’air, et être partout à la fois, sans que cela soit visible. Il ne faut pas être tendu, comme une bête aux aguets, mais plutôt comme un chien qui se repose et qui se met debout au moindre bruit suspect.

https://corps-et-esprit-martial.com/zanshin-lesprit-vigilant/