Certificat fédéral pour l’enseignement bénévole

Troix titres de qualifications d'enseignement bénévoles :
- la Qualification Fédérale d'Assistant-Club : assister avec une réelle efficacité pédagogique et en sa présence, un enseignant titulaire d’une certification lui conférant l’autonomie pédagogique pour l’enseignement du jùdô-jùjutsu (B.E.E.S. ou C.F.E.B.). L’assistant-club est sous la dépendance fonctionnelle de cet enseignant et ne peut intervenir seul.

- La qualification fédérale d'Animateur Suppléant : d'assister avec une réelle efficacité pédagogique un enseignant titulaire d'une certification lui conférant l'autonomie pédagogique pour l'enseignement du jd-jùjutsu (B.E.E.S., CFEB). L'animateur suppléant est sous la dépendance fonctionnelle de cet enseignant qui est son référent, il intervient dans un cadre bénévole. Il ne peut exercer que dans le cadre des activités de l'association où il est licencié.

- le Certificat Fédéral d'Enseignement bénévole : Ce certificat autorise à enseigner seul le jd-jùjutsu à titre bénévole et à décerner des grades.

Ce certificat autorise à enseigner le jùdô-jùjutsu à titre bénévole. Ce dispositif dérogatoire au B.E.E.S. sera strictement contrôlé par les ligues (Écoles Régionales de jùdô-jùjutsu). Il vise uniquement à répondre aux besoins d'encadrement des petites associations (surtout en zone rurale) qui ne peuvent, dans un premier temps, recourir aux services d'un enseignant titulaire d'un B.E.E.S..

Généralités
Le Certificat Fédéral pour l'Enseignement Bénévole autorise son possesseur à enseigner, dans une seule association, en autonomie pédagogique, le judo jujitsu à titre bénévole.
La délivrance du certificat est valable une saison sportive. En cas très exceptionnel, une dérogation pour intervenir sur plusieurs associations pourra être donné par le Président de la ligue après avis du responsable de l'ETR.

Compétences attendues
Au terme de la formation, les candidats devront être capable de :
Sur le plan technique
- Démontrer avec précision les Habiletés Techniques Fondamentales debout et au sol et l'ensemble du programme technique du 1er dan d'expression technique dans ses deux options.
- Démontrer les procédés d'apprentissage (tendoku renshu, uchi komi, nage komi) et les exercices d'application (kakari geiko, yaku soku geiko, randori) et d'expliciter la terminologie japonaise.
Sur le plan pédagogique
- Préparer et conduire un cycle de séances d'une année sur chacune des 3 périodes de la Méthode Française d'Enseignement et de choisir une stratégie d'intervention pédagogique.
- Organiser les passages de grade au sein du club.

Il permet de délivrer les grades jusqu'à la ceinture marron.
Ce dispositif dérogatoire au B.E.E.S. sera strictement contrôlé par les ligues (Écoles Régionales de judo-jujitsu).
Il vise en priorité à répondre aux besoins d'encadrement des petites associations (surtout en zone rurale) qui ne peuvent, dans un premier temps, recourir aux services d'un enseignant titulaire du B.E.E.S.
Le candidat sera alors inscrit à la formation par le président de l'association (le demandeur) auprès de la ligue.
Il permet également d'intervenir dans une association où exerce un titulaire du B.E.E.S. de judo-jujitsu lorsque celui-ci ne peut assurer tous les cours.
Dans le cas où le candidat est amené à intervenir dans une association où exerce un titulaire du B.E.E.S., ce dernier co-signera obligatoirement la demande d'inscription à la formation et deviendra le tuteur du certifié.
Le certificat est renouvelable sur demande du président de l'association. Une obligation de participer à la formation continue organisée ou reconnue par la l'E.R.J.J., conditionne ce renouvellement.

Schéma général
a) Le candidat est inscrit par le président de l'association (le demandeur) auprès de la ligue ;
b) Formation préalable obligatoire (35 heures minima) ;
c) Contrôle des connaissances sous forme d'examen ;
d) En cas de réussite, délivrance d'un certificat valable une saison sportive, autorisant à enseigner à titre bénévole dans une association donnée. Certificat renouvelable sur demande du président de l'association avec obligation de participer à la formation continue organisée par la F.F.J.D.A.

Conditions de présentation
1) Inscription à la formation par l'intermédiaire du président de l'association dans laquelle interviendra le candidat (formulaire délivré par les ligues) ;
2) Âge minimum 18 ans ;
3) Attestation du grade minimum de ceinture noire 1er dan de jùdô-jùjutsu délivré par la C.N.S.G.D.J. ;
4) Titulaire de l’Attestation de Formation aux premiers Secours ;
5) Extrait n° 3 du casier judiciaire ou pièce identique certifiée exacte pour les étrangers ;
6) Certificat médical (Article L3622 du code de santé publique) de non contre indication à la pratique et à l'enseignement du jùdô-jùjutsu ;
7) Engagement sur l'honneur d'enseigner à titre bénévole ;
8) Licencié à la F.F.J.D.A. pour l'année en cours ;
9) Passeport sportif en cours de validité ;
10) Curriculum vitae mentionnant notamment le cursus jd. Les dossiers de candidatures transiteront par les comités.

Stage de formation obligatoire
(Calqué sur le stage de préformation de la "formation modulaire B.E.E.S. 1er degré")

Le stage de formation se déroule selon les modalités suivantes :

- soit sous la forme d'un stage continu de cinq jours totalisant une durée minimale de 35 heures ;
- soit sous la forme de trois week-ends dont le volume horaire effectif de travail ne peut être inférieur à 35 heures.

Le stage de formation aborde les différents aspects du jùdô-jùjutsu (techniques debout et au sol, Nage No Kata, exercices conventionnels, arbitrage). Il comporte :
- des séquences d'informations techniques et pédagogiques ;
- des mises en situation pratique des stagiaires au cours de séquences d'animations pédagogiques variées ;
- la participation à l'encadrement de compétitions.

Sont au minimum traités les thèmes suivants :
- la Méthode Française d’Enseignement du Jùdô-Jùjutsu ;
- la séance de jùdô-jùjutsu et la démonstration ;
- les différents publics du club ;
- l'observation des pratiquants et les progressions d’enseignement.

Examen
L'examen sanctionnant la formation comporte trois épreuves :
1) Une intervention pédagogique devant un groupe d'au moins dix élèves sur un sujet tiré au sort, suivi d'un entretien avec le jury (durée maximale 30 mn - coefficient 1) ;
2) Une démonstration et explication de techniques tirées au sort dans le programme des grades d’expression technique (durée maximale 20 mn - coefficient 1) ;
3) Une épreuve écrite portant sur des connaissances techniques et pédagogiques acquises au cours du stage de préformation (durée 2 heures - coefficient 0,50).

Divers
L'obligation de formation continue pour prolonger d’un an l’autorisation d’enseigner est d'une durée minimale de quatre jours par an dans un ou plusieurs stages organisés par la F.F.J.D.A.
Cette prolongation est reconductible.