Animateur Suppléant

                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                            Liste des enseignants

Troix titres de qualifications d'enseignement bénévoles :
- la Qualification Fédérale d'Assistant-Club : assister avec une réelle efficacité pédagogique et en sa présence, un enseignant titulaire d’une certification lui conférant l’autonomie pédagogique pour l’enseignement du jùdô-jùjutsu (B.E.E.S. ou C.F.E.B.). L’assistant-club est sous la dépendance fonctionnelle de cet enseignant et ne peut intervenir seul.

- La qualification fédérale d'Animateur Suppléant : d'assister avec une réelle efficacité pédagogique un enseignant titulaire d'une certification lui conférant l'autonomie pédagogique pour l'enseignement du jd-jùjutsu (B.E.E.S., CFEB). L'animateur suppléant est sous la dépendance fonctionnelle de cet enseignant qui est son référent, il intervient dans un cadre bénévole. Il ne peut exercer que dans le cadre des activités de l'association où il est licencié.

- le Certificat Fédéral d'Enseignement bénévole : Ce certificat autorise à enseigner seul le jd-jùjutsu à titre bénévole et à décerner des grades

Présentation
« Animateur Suppléant » est une qualification fédérale, délivrée par la ligue, qui permet à son titulaire d'assister avec une réelle efficacité pédagogique un enseignant titulaire d'une certification lui conférant l'autonomie pédagogique pour l'enseignement du jd-jùjutsu (B.E.E.S., CFEB). L'animateur suppléant est sous la dépendance fonctionnelle de cet enseignant qui est son référent, il intervient dans un cadre bénévole. Il ne peut exercer que dans le cadre des activités de l'association où il est licencié.

Il peut intervenir seul en cas d'absence de l'enseignant pour cause de maladie, encadrement de compétition, formation continue fédérale, empêchement exceptionnel. Ce remplacement occasionnel ne pourra excéder une période continue d'un mois. Au-delà de ce délai les responsables du club devront faire appel aux services d'un enseignant dont la qualification sera reconnue par la ligue. La décision d'intervention en autonomie pédagogique d'un animateur suppléant relève de l'autorité du Président de l'association ou de son représentant mandaté à cet effet. Un responsable de l'association devra être présent lors des interventions de l'animateur suppléant en autonomie.

Cette qualification ne permet pas de délivrer des grades.

Préparation à l’examen
La formation mise en place permet d’acquérir le titre d'animateur suppléant après avoir suivi :
- un stage pédagogique d'une durée minimale de 50 heures effectué dans une association affiliée à la F.F.J.D.A.,
- la formation organisée par la ligue d'une durée minimale de 30 heures,
- une évaluation finale.

Pré-requis
- être passionné par le jùdô et avoir envie de communiquer cette passion
- être présenté(e) par le président et le professeur du club où le candidat est licencié (cette présentation se fait par l’intermédiaire du dossier d’inscription)
- être âgé de 18 ans le jour de l’évaluation finale,
- être titulaire de la qualification d’assistant club (sauf pour les 1er dan)
- être au moins ceinture marron,
- être licencié(e) à la F.F.J.D.A. pour l'année en cours,
- être titulaire d'un passeport sportif en cours de validité,
- être titulaire d’un diplôme de secourisme (AFPS, PSC 1…)
- être en possession d’un certificat médical (Article L3622 du code de santé publique) de non contre indication à la pratique et à l'enseignement du jd-jùjutsu pour la saison sportive.

Organisation de la formation
La formation est organisée par l’IRFEJJ (Institut Régional de Formation et d’Enseignement Jùdô Jùjutsu) de la ligue.

La formation se déroule en alternant des séquences de stage pédagogique en club sous la responsabilité du professeur, référent pédagogique et des séquences de
formation pratiques et théoriques organisées par la ligue.

Chaque candidat est titulaire d'un livret de formation qui présente le contenu de la formation et les enseignements suivis. Ce livret est donné aux stagiaires en début de formation. Le référent pédagogique y attestera de la réalisation du stage en club et fournira une évaluation sur le comportement du candidat lors de ce stage. Ce livret sera remis au jury lors de l'évaluation finale.

Programme de formation
- les habiletés techniques fondamentales et le programme technique de la Méthode Française d'Enseignement (de la ceinture blanche à la ceinture marron),
- 5 séries du nage no kata,
- la séance type de jd et l'utilisation des procédés d'apprentissage pour chacune des trois périodes de la Méthode Française d'Enseignement,
- la conception et la conduite d'un cycle d'un mois sur chacune des trois périodes de la Méthode Française d'Enseignement,
- droits, devoirs et responsabilité de l'éducateur,
- hygiène et sécurité dans les dôjo, conduite à tenir en cas d'accident,
- historique et finalités du jd (l'éducation par le jd),
- les bases du fonctionnement règlementaire du club,
- le système fédéral (organisation, licence, assurances, passeport sportif, activités proposées aux différents âges, systèmes de formation des enseignants).

Compétences attendues
Au terme de la formation les candidats devront :
- être capable de préparer et de conduire un cycle de séances d'une durée d'un mois, sur chacune des 3 périodes de la Méthode Française d'Enseignement,
- être capable de conseiller et de corriger individuellement les élèves sur leurs réalisations techniques,
- être capable de démontrer les principales habiletés techniques fondamentales et le programme technique de la Méthode Française d'Enseignement (jusqu'à la ceinture marron et comprenant les 5 séries du Nage no kata),
- être capable de participer à l'accompagnement de collectifs sur des animations et des compétitions,
- être capable d'encadrer une compétition comme commissaire sportif ou comme arbitre,
- être capable de présenter oralement l'activité, son historique et ses finalités,
- être capable d'assurer la sécurité lors de la pratique au niveau des individus et de l'environnement matériel.

Évaluation finale
Les modalités de l'évaluation finale sont arrêtées par les formateurs de l’IRFEJJ de la ligue.

Les candidats présenteront à cette occasion un dossier pédagogique composé d'une dizaine de grilles de séances qu'ils auront dirigées durant leur stage en club.

Dispositions générales
Chaque année les animateurs suppléants doivent participer à au moins 20 heures de formation continue sur la saison sportive pour conserver leur qualification.

- les animateurs suppléants qui perdent leur qualification en seront informés par la ligue. Cette information sera également transmise au président de
l'association,
- un fichier des animateurs suppléants sera tenu au niveau régional avec un suivi annuel des populations. Ces informations seront communiquées à la
commission nationale de la formation,
- les animateurs suppléants seront invités aux stages de formation continue organisés par l'IRFEJJ,
- la valorisation de l'expérience acquise, en tant qu'animateur suppléant, sera prise en compte pour accéder à des qualifications supérieures.

Pour pouvoir s’inscrire en formation au Diplôme d’État de la Jeunesse, de l’Éducation Populaire et du Sport (DEJEPS), il faut soit attester de 300 Heures
d’interventions pédagogiques en autonomie, soit être ou avoir été inscrit sur une liste ministérielle en tant que sportif (Listes « Espoirs », « Jeunes »,
« Élite », « Partenaires » ou encore « reconversions »).
Si vous souhaitez exercer le métier d’enseignant de jd comme activité professionnelle principale (et donc obtenir le DEJEPS), investissez vous dès à présent dans votre club afin de réaliser ces 300 heures d’interventions
pédagogiques
en autonomie. N’oubliez pas de les noter et de les faire valider par le président du club et la ligue (sur votre livret de formation).

Coût de la formation
Le coût de la formation s’élève à 120€.