Les 3 premières séries du Nage No Kata : formes fondamentales de projections

Le premier nage no kata fût établi entre 1882 et 1885 en 10 techniques dont le contenu fut perdu.
C’est le Kata des formes de projection créé en 1906, par Jigorô Kanô, fondateur du Judo.
Le Nage no kata de 1895 :
Sukemi Nage fut remplacé par Kata Guruma
Tsuri Otoshi fut remplacé par Sumi Gaeshi
Tani Otoshi fut remplacé par Yoko Gake

C’est le Kata des formes de projection créé en 1906, par Jigorô Kanô, fondateur du Judo. Appliquant les principes essentiels du judo : adaptation, meilleur emploi
de l’énergie, entraide et prospérité mutuelle, le Nage No Kata met en évidence les bases techniques du judo debout permettant à Tori et à Uke de s’exprimer et de se perfectionner dans plusieurs domaines, et notamment dans :
- l’attitude et les positions fondamentales (posture, saisie);
- les déplacements (axiaux, latéraux, circulaires),
- la dynamique d’exécution (continuité de l’action, rythme),
- la construction d’attaque (Kuzushi, Tsukuri, Gake),
- l’efficacité technique (variété technique à droite et à gauche),
- l’interaction entre les partenaires (rôle de Tori et rôle de Uke),
- le contrôle de la chute (maîtrise de son corps, non appréhension de la chute).

Les 3 premières séries du Nage No Kata doivent être présentées au passage du 1er dan. Elles sont composées de 3 techniques chacune. Chaque technique s'effectue à droite puis à gauche soit en tout 18 séquences techniques.

Ouverture du Nage no kata

- Tori est à droite de JOSÉKI. Uke et tori sont face à face, séparés de 5 m 50 du milieu du pied de Tori au milieu du pied de Uke

- Tori est à droite de JOSÉKI. Uke et tori sont face à face, séparé de 6 m de bout de talon à bout de talon et 5 m 50 de bout d'orteil à bout d'orteil.
Uke et tori se tournent vers JOSÉKI et le salut en ritsurei.
- Ensuite ils se refont face et effectuent un Zarei.
- Ils se relèvent et ouvent le kata en se mettant en position kamae (position de garde) en écartant les jambes en avançant d'abord la jambe gauche puis la jambe droite.
- Ils se rejoingnent en ayumi ashi en effectuant généralement deux pas chacun l'un vers l'autre s'il la place est suffisante. Dans le cas contraire, c'est uke qui se rapproche de tori en effectuant quatre pas.

1re série : TE-WAZA (techniques de mains) :
- Uki-otoshi (chute flottée)

- Au moment où uke saisit tori en garde fondamentale à droite, tori saisie uke en garde fondamental à droite et effectue un tsugi ashi arrière gauche, obligeant uke à effectuer un tsugi ashi avant droite.
- Tori effectue un deuxième tsugi ashi arrière gauche plus ample obligeant uke à effectuer un tsugi ashi avant droite plus ample également.
- Tori effectue un troisième tsugi ashi arrière gauche aussi ample mais plus rapide et profite de l'inertie d'uke pour effectuer uki-otoshi, obligeant uke à effectuer un tsugi ashi avant droite si ample et si rapide qui l'aspire en mae ukemi.
Détails :
Uki-otoshi s'effectue en tirant et reculant et en descendant le genou gauche en n'oubliant pas de crocheter les orteils du pied gauche placé à 45° à l'intérieur et en laissant reposer la main droite (pour se stabiliser) doigts serrés sur le genou droit plié à 90°. Tori contrôle la chute d'uke en gardant la saisie de la main gauche.

- Seoi-nage (projection par dessus l'épaule)

- Tori et uke sont séparés de 2 mètres.
- Uke avance le pied gauche tout en armant le bras droit derrière la tête poing fermé.
- Uke avance le bras droit pour venir frapper le sommet de la tête de tori tout en avançant la jambe droite pour donner plus de poidsà son attaque et pour se restabiliser.
- Tori avance le bras gauche pour parer (et non pas bloquer) le bras d'uke tout en avançant la jambe droite pour attaquer seoi nage en mae-mawari. Au moment où tori effectue le demi-tour uke avance sa jambe gauche pour se restabiliser permettant ainsi tori de faire chuter uke dans l'axe du kata. Tori contrôle la chute d'uke en gardant la saisie de la main gauche.

- Kata-guruma (roue autour des épaules)

- Au moment où uke saisit tori en garde fondamentale à droite, tori saisie uke en garde fondamental à droite et effectue un tsugi ashi arrière gauche, obligeant uke à effectuer un tsugi ashi avant droite.
- Tori effectue un deuxième tsugi ashi arrière gauche plus ample obligeant uke à effectuer un tsugi ashi avant droite plus ample également tout en venant saisir à l'intérieur de la manche droite d'uke
- Tori effectue un troisième tsugi ashi arrière gauche aussi ample mais plus rapide et profite de l'inertie d'uke pour effectuer kata-guruma.
- Uke chute à 45° par rapport à l'axe du kata. Tori contrôle la chute d'uke en gardant la saisie de la main gauche.


2e série : KOSHI-WAZA (techniques de hanche) :
- Uki-goshi (hanche flottée)

- Tori et uke sont séparés de 2 mètres.
- Uke avance le pied gauche tout en armant le bras droit derrière la tête poing fermé.
- Uke avance le bras droit pour venir frapper le sommet de la tête de tori tout en avançant la jambe droite pour donner plus de poids à son attaque et pour se restabilisé.
- Tori esquive l'attaque d'uke en venant positionner sa tempe gauche sur la poitrine d'uke tout en positionant sa main gauche dans le dos pour amener uke dans son dos et ainsi effectuer uki-goshi. Tori contrôle la chute d'uke en gardant la saisie de la main gauche.

- Harai-goshi (balayage de la hanche)

- Au moment où uke saisit tori en garde fondamentale à droite, tori saisie uke en garde fondamental à droite et effectue un tsugi ashi arrière gauche, obligeant uke à effectuer un tsugi ashi avant droite.
- Tori effectue un deuxième tsugi ashi arrière gauche plus ample obligeant uke à effectuer un tsugi ashi avant droite plus ample également tout en positionant sa main droite dans le dos pour tirer uke.
- Tori effectue un troisième tsugi ashi arrière gauche aussi ample mais plus rapide et profite de l'inertie d'uke pour attaquer harai-goshi en ushiro-mawari. Tori contrôle la chute d'uke en gardant la saisie de la main gauche.

- Tsuri-komi-goshi (projection de hanche en remontant ; hanche pêchée)

- Au moment où uke saisit tori en garde fondamentale à droite, tori saisie uke en garde fondamentale à droite en replaçant de suite la main droite au niveau de l'épaule et effectue un tsugi ashi arrière gauche, obligeant uke à effectuer un tsugi ashi avant droite.
- Tori effectue un deuxième tsugi ashi arrière gauche plus ample obligeant uke à effectuer un tsugi ashi avant droite plus ample également.
- Tori effectue un troisième tsugi ashi arrière gauche aussi ample mais plus rapide et profite de l'inertie d'uke pour attaquer tsuri-komi-goshi en ushiro-mawari. Tori contrôle la chute d'uke en gardant la saisie de la main gauche.


3e série : ASHI-WAZA (techniques de jambes) :
- Okuri-ashi-barai (balayage des deux jambes)

- Au moment où uke saisit tori en garde fondamentale à droite, tori saisie uke en garde fondamental à droite et effectue un tsugi ashi latéral droit, obligeant uke à effectuer un tsugi ashi latérale gauche.
- Tori effectue un deuxième tsugi ashi latéral droit plus ample obligeant uke à effectuer un tsugi ashi latérale gauche plus ample également tout en positionant sa main droite dans le dos pour tirer uke.
- Tori effectue un troisième tsugi ashi latéral droit aussi ample mais plus rapide et profite de l'inertie d'uke pour attaquer okuri-ashi-barai en se rapprochant d'uke. Tori contrôle la chute d'uke en gardant la saisie de la main gauche.

- Sasae-tsuri-komi-ashi (blocage de la jambe en levant)

- Au moment où uke saisit tori en garde fondamentale à droite, tori saisie uke en garde fondamental à droite et effectue un tsugi ashi arrière gauche, obligeant uke à effectuer un tsugi ashi avant droite.
- Tori effectue un deuxième tsugi ashi arrière gauche plus ample obligeant uke à effectuer un tsugi ashi avant droit plus ample également tout en positionant sa jambe droite en décalé vers la droite afin de sortir de l'axe et d'effectuer sasae-tsuri-komi-ashi en tournant le corps à autour de 180°. Tori contrôle la chute d'uke en gardant la saisie de la main gauche.

- Uchi-mata (fauchage de l'intérieur de la cuisse)

- Au moment où uke saisit tori en garde fondamentale à droite en migi-shizentai, tori saisie uke en garde fondamental à droite en migi-shinzentai et effectue un hidari-mae-sabaki de 45° puis migi-ushiro-sabaki de 45° obligeant uke à effectuer un hidari-mae-sabaki de 45° puis migi-ushiro-sabaki de 45°.
- Tori effectue un autre un hidari-mae-sabaki de 45° puis migi-ushiro-sabaki de 45° plus ample obligeant à nouveau uke à effectuer un hidari-mae-sabaki de 45° puis migi-ushiro-sabaki de 45° plus ample.
- Tori effectue un autre un hidari-mae-sabaki de 45° plus rapide puis utilise la force centrifuge d'uke pour l'amener dans son dos et effectuer uchi-mata. Tori contrôle la chute d'uke en gardant la saisie de la main gauche.

Fermeture du Nage no kata

- Tori est à droite de JOSÉKI. Uke et tori sont face à face, séparé de 4 m de bout de talon à bout de talon et 3 m 50 de bout d'orteil à bout d'orteil.
Après avoir fermé le kata en rapprochant les jambes, en reculant d'abord la jambe droite puis la jambe gauche Uke et tori effectuent un Zarei.
- Uke et tori se relèvent se tournent vers JOSÉKI et le salut en ritsurei.

Retour