Nage-Waza :
Te Waza :
Techniques de bras basées sur le jd

L'action de Tori s'appelle une "prise" et consiste à saisir l'adversaire pour effectuer un contrôle puis une déstabilsation afin d'arriver à la maîtrise d'Uke ;

Enseignement tiré de Iikubo Tsunetoshi de l’école de Kito Ryu basé sur l’étude des formes dites Kata avec comme particularité des techniques de Nage-waza (technique de projection).Ces Kata obligeaient à porter l’armure complète. Le Densho de Kito Ryu lui permis d’accéder à la connaissance de nombreuses techniques et permis ne constituer le Koshiki no Kata (le modèle, la forme ancienne).

Lors d'un combat basé sur le jd, on constate bien souvent que trois ou quatre techniques seulement sont utilisées. Pourtant, chacun des protagonistes sait en appliquer plus d'une cinquantaine sur un partenaire lors de l'entraînement. Cela montre que l'essentiel n'est pas de connaître un maximum de prises mais bien de savoir effectuer un travail de préparation indispensable au placement (tsukuri) de la technique. Cette aspect essentiel ne signifie pas qu'il ne faut pas apprendre un maximum de technique mais seulement précise ce que l'on entend par apprendre. En effet, passer en revue superficiellement un maximum de technique est inefficace. En revanche, connaître en profondeur une petit nombre de technique en sachant effectuer un travail de préparation indispensable au placement (tsukuri) est certes plus efficace mais n'empêche pas de connaître un maximum de technique tout en restant dans cette optique.

Le respect et la confiance que l'on accorde à son adversaire lors d'un combat basé sur le jùdô sont absolus et primordiaux. Grâce à cela, et malgré la grande dangerosité des prises effectuées, le jùdô est l'un des sports où surviennent le moins de blessures et d'accidents; de nombreux pratiquants n'ont jamais connu la moindre blessure, que ce soit à l'entraînement ou en compétition, et ce même après plus de dix ans de pratique régulière. Au jùdô, les valeurs morales sont plus importantes que la technique elle-même.

Toutes les techniques de jd peuvent s'effectuer à droite ou à gauche.

1er élément : Chi, la terre
C'est le principe de concentration de l'énergie et de l'action, la force directe de Tori domine Uke en l'amenant au déséquilibre.
Ces mouvements sont plus efficaces sur un adversaire plus grand et nécessitent beaucoup d'énergie car ils demandent de soulever l'adversaire et ils n'utilisent que les bras et parfois la rotation du buste.

Jeux : Nage Komi :

Seoi Nage :
Projection en portant sur le dos
1er lancement d'épaule

Ippon Seoi Nage/Katate Seoi Nage/Kata Seoi Nage :
Projection en portant sur le dos par une main
1er lancement d'épaule

Morote Seoi Nage :
Projection en portant sur le dos par les mains
2e lancement d'épaule

Tsurité : tire
Hikité : tire
Tsurité : tire
Hikité : tire
Tsurité : tire
Hikité : tire
Eri Seoi Nage/Kata Eri Seoi :
Projection en portant sur le dos par le revers
2e lancement d'épaule
Tai Otoshi (le grand barrage avant) :
Renversement du corps
1er lancement de bras
Sumi Otoshi :
Renversement dans l'angle
6e lancement de bras
Tsurité : tire
Hikité : tire
Tsurité : pousse
Hikité : tire
Tsurité : pousse
Hikité : tire
Kata Guruma* :
Roue autour des épaules
3e lancement d'épaule
Uki Otoshi *:
Renversement flotté
2e lancement de bras
Tsurité : pousse
Hikité : tire
Tsurité : tire
Hikité : tire
 
Te Guruma/Sukui Nage* :
Projection en cuillère
4e lancement de bras
1
Tsurité : tire
Hikité : tire
2 Tsurité : tire
Hikité : tire
3 Tsurité : tire
Hikité : tire

Habukareta-Waza
les anciennes techniques

 
Seoi Otoshi :
Renversement d'épaule
4e lancement d'épaule
Seoi Tai Otoshi :
Renversement de corps en portant sur le dos
 
Ippon
Morote
  Ippon Uchi Seoi Otoshi :
Renversement en portant sur le dos par une main avec 1 genou au sol jambe à l'intérieur
Morote Uchi Seoi Otoshi :
Renversement en portant sur le dos par deux mains avec 1 genou au sol jambe à l'intérieur
Renversement de corps en portant sur le dos par le revers Renversement de corps en portant sur le dos par une main
Un genoux au sol la jambe à l'intérieur
 
Ippon Soto Seoi Otoshi :
Renversement en portant sur le dos par une main avec 1 genou au sol jambe à l'extérieur
Morote Soto Seoi Otoshi :
Renversement en portant sur le dos par deux mains avec 1 genou au sol jambe à l'extérieur
Morote Seoi Tai Otoshi ("Morote Barré"*) :
Renversement de corps en portant sur le dos par les deux mains
Un genoux au sol la jambe à l'extérieur
 
Suwari-Waza : genoux au sol

Renversement par l'épaule
Tori contrôle l'aisselle de Uke. Sa jambe se place en barrage. Tori fléchit la jambe et projette
par une extension de la jambe en barrage en donnant un coup de hanche vers l'avant.

* Sur la vidéo, il est indiqué "Morote Seoi Otoshi" alors que le Kodokan indique bien que l'appellation "Seoi Otoshi" et réservé au(x) genou(x) au sol. Il s'agit donc bien d'un "Morote Seoi Tai Otoshi"

Ryo Hiza Ippon Seoi Otoshi : Renversement en portant sur le dos par une main avec 2 genoux au sol
Ryo Hiza Morote Seoi Otoshi :
Renversement en ortant sur le dos par deux mains avec deux genoux au sol
Ryo Hiza
Deux genoux au sol
Yama Arashi :
Tempête sur la montagne
Obi Otoshi* :
Projection par dessus la ceinture
Tsurité : pousse
Hikité : tire
Tsurité : tire
Hikité : tire
Tempête sur la montagne
Tori empoigne le revers droit de Uke et y insère son pouce. Puis au moment où Uke cherche à
sortir son épaule droite, il place sa jambe droite au-dessus de son genou droit et utilise sa main
gauche pour le tirer vers l'avant et le faire chuter.
  Renversement par la ceinture
L'entrée est identique à celle de Sukui Nage. Tori se place sur le coté de Uke, qu'il saisit d’une main à la ceinture et l’autre main sur la hanche, puis se redresse et bascule l'adversaire sous son bras et autour de sa hanche.
 

Shimmeisho No Waza :
les nouvelles techniques

Kibisu Gaeshi :
Renversement par le talon (ou pied, ou cheville) avec la main
Kuchiki Daoshi* :
Renversement par saisie d'une jambe
Morote Gari* :
Fauchage des jambes par les mains
Tsurité : pousse
Hikité : tire
Tsurité : pousse
Hikité : tire
Tsurité : tire
Hikité : tire

*Morote Gari n'est pas autorisé en attaque directe mais seulement en contre.

Deux techniques ressemble à Kata Guruma :
- Tama-guruma (dit aussi Tamara-guruma) (roue en rond) : Kata Guruma en partant en fente latéral
- Uchi-Makikomi (Enroulement intérieur) : Après un Ippon Seoi Nage avec une rotation accentuée

*Obi Otoshi a pour spécificité par rapport à la forme classique de Sukui nage la saisie de la ceinture avec la main opposée à Uke.

* Kata Ashi Dori est le 8e lancement de bras de la méthode Kawaishi qui a été repris par le Kdkan dans le shimmeisho no waza sous le nom de Kuchiki Daoshi.
Certains appelle également Kata Ashi Dori un Kuchiki Daoshi complété par une technique tel que O Uchi Gari ou Ko Uchi Gari sur la jambe resté au sol.

* Rio Ashi Dori est le 9e lancement de bras de la méthode Kawaishi qui a été repris par le Kdkan dans le shimmeisho no waza sous le nom de Morote Gari.

*La forme 1 s'applique sur Uchi Mata et la forme 2 s'applique sur Seoi Nage.
Les formes 1 et 2 sont souvent apellées Te Guruma.
La forme 3 de Sukui Nage est le plus souvent admise en France comme la seule forme de Sukui Nage.

Uki Otoshi forme Nage no Kata n'est autorisée qu'à partir de la catégorie Cadet(te).

Source : http://www.kodokan.org/e_waza/sukuinage.html

Morote gari : impusser une première poussée avant de ramasser les jambes
Kata guruma : le bras saisissant la manche doit être le plus loin possible d'Uke (il fait 90% du déséquilibre)