Un ancien jùdôka

Un footballeur est une personne qui dispute des matchs de football. S'il ne dispute plus de match, ce n'est plus un footballeur. Un jùdôka en revanche n'est pas qu'une personne qui pratique sur un tatami de jùdô mais une personne qui suit un cheminement intérieur (démarche personnelle) consistant à tendre vers un principe directeur logique et rationnel (ni religion ni magie) ŕ but pragmatique, basé sur l'adaptabilité () du corps (tai) et de l'esprit (ghi) et de l'entraide et la prospérité mutuelle (jitai kyoei) afin d'obtenir le bon usage de l'énergie (seiryoku zenyo) dans toutes les situations dans le but de tendre vers le bien-être et le développement humain (kojin no kansei). Parvenir à suivre cette ligne de conduite dans la vie de tous les jours nécessitant un dévouement (shin) constant envers soi et les autres. On peut être jùdôka depuis son éveil intellectuel au monde jusqu'à sa mort. Tout comme dans l'allégorie de la caverne de Platon, une fois qu'on sait, on ne peut plus ne pas savoir et on ne peut plus se taire.

Comment reconnaitre un jùdôka :
- il repecte le principe du bon usage de l'énergie (seiryoku zenyo)
- il respecte le principe de l'entraide et la prospérité mutuelle (jitai kyoei)
- la compétition n'est pas un but mais un moyen
- la règle appliquée à la compétition ne s'applique qu'à la compétition