Tu sais que tu es jdka quand...



Tu sais que tu es jdka quand...

- Ta bibliothèque croule sous les livres de jd
- Tu parles de jd à tes amis
- Bon nombre de tes amis sont des jdkas
- Tu recherches le bon usage de ton énergie
- Tu cherches souvent à aider les autres
- Tu passes bon nombre de fin de semaine en compétition
- Tu suis les résultats des compétitions de jd
- Tu as un matériel lié au jd impressionnant
- Tu passes beaucoup de temps à visionner des vidéos ou des textes sur le jd
- Tu ne te souviens pas du nom d'une technique et que tu ne te débarrasses pas de cette idées avant de l'avoir retrouvé
- Tu connais l'histoire du jd
- Tu veux tout savoir en jd
- Tu aimes rencontrer de nouveaux adversaires
- Tu aimes combattre quelque soit le niveau de ton adversaire
- Tu aimes transmettre ton savoir
- Tu te sents d'abord jdka avant toutes tes autres facettes identitaires (nationnalité, métier, famille, etc.)
- Bon nombre de tes recherches internet sont liées au jd
- Tu manges et que tu penses à rester dans ta catégorie de poids
- Tu penses que le jd est bien plus qu'un sport
- Tu sais que les katas sont la source principale du vrai apprentissage
- Tu analyses toutes tes actions au travers de ta volonté (shin), de ta technicité (ghi) et de tes moyens matériels (tai)
- Tu penses que s'adapter au monde est préférable que de lui résister
- Tu sais que la ceinture noire n'est que la marque du début de ton véritable apprentissage
- Tu sais que ta vie évolue du tai, la recherche principale de la performance physique puis le ghi, la recherche principale de la perfection technique et enfin le shin, la recherche principale du développement spirituel