Les stages

Un stage (gasshuku) de jd doit permettre à son pratiquant d'aborder les aspects de jd que les cours de jd ne peuvent traiter dans leur intégralité.
L'histoire, éthique et dispositif sportif :
Histoire, code moral, règles de conduite, structures fédérales, le passeport sportif
L'organisation sur le tatami :
Arbitrage, Commissaire sportif, déroulement d'une compétition, règlementation
La pratique sur le tatami :
Katas, habileté techniques fondamentales, technique au sol, techniques debout, jùjutsu, taïso
La pratique hors du tatami :
Diététique, hygiène de vie, étirement, entraînement hors du tatami, pliage du judogi

Conseils pratiques :
Apporter :
- de l'essuie tout
- une éponge avec tampon abrasif
- une pelles de nettoyage
- un balai serpillière tournant et seau pliable sans pédale
- un balai à franges
- des sacs poubelle à poignées coulissantes
- beaucoup de gobelets (4 par stagiaire)
- des couverts de service
- des couverts et des assiettes

On peut faire d'un stage un jour spéciale où certaines activités peuvent être proposées sans rapport directe avec le judo. Par exemple :
- origami/kirigami
- marionnettes
- tours de magie de carte
- sculptures sur ballon

Historique :
Stage du 10/04/2010
Stage du 16/04/2011
Stage du 24/03/2012
Stage du 23/03/2013
Stage du 02/04/2016
Stage du 11/03/2017
Stage du 26/11/2020 au 28/11/2020

Quelque soit le nombre d'élève, le stage ne doit pas être annulé et a fortiori à répétition faute de quoi vous perdrez la chose la plus précieuse pour un club ou un enseignant à savoir la confiance qui est nécessaire à la réinscription des élèves.

Quelque soit le nombre d'élève et en particulier si le stage dure plusieurs jours, la présence de deux encadrants au minimum est nécessaire afin de pouvoir faire des pauses, de la pédagogie différenciée et de prévenir les fausses accusations.