Le code moral des Ceintures Noires

Toutes les Ceintures Noires doivent essayer d'appliquer ces principes, notamment tous les dirigeants et enseignants, et particulièrement les membres de la Commission chargée des Grades.
Condensé du BUSHIDO, code d'honneur et de morale traditionnel, le grade en Bùdô représente une triple valeur : "SHIN", caractère valeur morale, "GHI", valeur technique, "TAI", valeur corporelle. "SHIN", cité en premier, donne seul le sens aux deux autres.
Chaque ceinture noire est ambassadeur du Bùdô, responsable par son comportement de la réputation de sa discipline.

Gi : La rectitude, la droiture
C'est l'esprit de raison droite et de justice.
C'est pouvoir prendre sans faiblir une décision dictée par la raison.
La rectitude doit être soutenue par l'audace et le courage.

Yu : Le courage
C'est l'esprit d'audace et de détermination.
C'est faire ce qui est juste dans la sérénité et la lucidité en conservant la maîtrise de soi.
C'est l'aisance dans le danger, donc l'absence de peur.
À ce degré de valeur, l'attitude normale vis-à-vis des autres est une haute humanité qui engendre la bonté.

Rei - Jin : Le respect, la bonté, la bienveillance
C'est la qualité qui permet d'être toujours attentif aux autres.
C'est ce qui pousse à aider son prochain.
Entraide et prospérité mutuelles traduisent parfaitement cette disposition d'esprit.
C'est le respect des autres, le souci de les honorer, de ne pas causer de troubles ou de peines inutiles, qui conduit à développer la courtoisie et la politesse.

Reigi : La politesse
La politesse est l'expression de l'intérêt porté à autrui, quelle que soit sa valeur ou sa faiblesse, au travers de gestes et d'attitudes et ce, en conservant son authenticité et sa sincérité. La cérémonie, l'étiquette font partie de l'extériorisation de la politesse.

Makoto : La sincérité, la véracité
Le mensonge et l'équivoque sont également considérés comme de la lâcheté.
Sans la véracité et la sincérité, la politesse n'est que simulation.
La parole donnée doit être une garantie suffisante.
La véracité est liée au sens de l'honneur.

Meiyo : L'honneur
Le sens de l'honneur passe par le respect de soi-même et des autres.
C'est savoir être digne, avoir une grandeur d'âme et conserver l'estime de soi-même.
L'honneur est attaché à la manière d'être avec les autres.

Chugi : L'amitié, fidélité
Le devoir de fidélité : il convient de faire preuve de fidélité et de loyauté.

Jisei : Le contrôle de soi
C'est savoir dominer ses pulsions. C'est savoir se maîtriser physiquement et moralement.

Kenkyo : La modestie
La rectitude, le courage, la bonté, la politesse, la véracité, l'honneur, la loyauté, la modestie, le respect sont les valeurs indispensables au contrôle de soi qui est l'aboutissement du code d'honneur et de morale traditionnel.

Tous ces principes qui conduisent à l'élévation de l'homme ont pour but de l'amener à s'intégrer harmonieusement dans la société en favorisant son amélioration.