La fiche de poste

La fiche de poste contient ce que doit faire le salarié à son poste de travail. Elle peut aussi détailler le temps consacré à chaque tâche. Attention car une fois cette fiche de poste définie, des litiges peuvent naître si on impose au salarié de nouvelles tâches ou si on lui en enlève.

Gestion sportive :
Établissement et suivi d'une progression, d’une méthodologie, d'une programmation, d'une fiche de séance (carnet de cours), d'une méthode, d'une pédagogie et d'une évaluation sur l'ensemble du club *
Établissement et suivi des passeports sportifs
Prise en charge des élèves (toilettes, tenue, blessures, malaises, conflits, détresse psychologique)
Participation active à des réunions pédagogiques
Organisation interne au stage et démonstration et participation.
Suivi des compétitions (encourager, conseiller, expliquer, rassurer, récupérer la coupe et les résultats)
Préparation des médailles (enfiler et nouer), des diplômes (inscrire et signer) et des ceintures (couper) *

Gestion logistique :
Possession des coordonnées des élèves ainsi qu'un téléphone en état de marche à chaque prise en charge
Achat *
ou fabrication, transport et utilisation d'un éventuelle matériel pédagogique (diplômes de grade, diplôme de participation, tapi de chute)
Achat *
ou fabrication, transport et utilisation d'un matériel administratif (aménagement d'un placard, classeur, poches transparentes, photocopies et passeports sportifs)
Installation et rangement des tatamis et des autres aménagements de la salle
Achat *,
transport et renouvellement d'une trousse de secours après épuisement ou date limite de péremption *

Gestion administrative :
Participation active à des réunions de bureau
Participation active à des réunions avec les enseignants dans les établissements extérieurs
Établissement de nombre de présents à chaque cours (carnet de cours)
Collecte des dossiers d’inscription
Passation des paiements dans une enveloppe marquée des informations nécessaires
Permanence téléphonique *
Établissement du relevée d'heures *
Organisation externe de sorties ou de stages *

Organisation interne des repas ou goûtés (listing des participations, paiement) *
Établissement d'un listing des coordonnées des élèves *
Gestion des dossiers d’inscription à savoir fiche d'inscription, droit d'image, licence F.F.J.D.A., certificat médical, paiement (correspondance chèque/adhérent) et attestation de paiement *

Gestion commercial :
Gestion de la vente d’article (calendrier, casquette, tee-shirt, logo) *

Communication :
Diffusion d’informations orales
Persuasion des adhérents à participer aux activités proposés par le club
Gestion du site Internet du club (photo, informations) *
Appels téléphoniques *
Réponses téléphoniques *
Distribution de tracts et collage d'affiche dans les commerces *
Fabrication et/ou distribution de polycopiés, carte, autocollant, tee-shirt, casquettes, courriels, d'affiches relatives à la vie du club *

* Fonctions assurées par le bureau en cas d'absence d'enseignant à temps plein
Une tel charge de travail ne peut être assurées que par un enseignant à temps plein (et certainement pas par les enseignants à temps partiel !). Fréquemment, les clubs ne peuvent pas employer un enseignant à temps plein. C'est la raison pour laquelle, la plupart de ces fonctions sont très souvent assurées par des bénévoles du club selon leur nombre (tai), leurs compétences (ghi) et leurs degrés d'investissement (shin).
Toutes les fonctions indiquées en bleue doivent être rémunérées en plus.

Tous travaille mérite salaire !
Doit être compris dans la définition du temps de travail le temps consacré notamment :

par les sportifs et les entraîneurs :
- aux compétitions proprement dites ;
- aux entraînements collectifs ainsi que, s’ils sont dirigés par l’entraîneur, aux entraînements individuels complémentaires ;
- aux déplacements pour se rendre sur le lieu de la compétition lorsque celle-ci a lieu à l’extérieur du lieu habituel de travail et ceci quelque soit le mode de transport retenu. Si le déplacement nécessite un coucher sur place, la période pendant laquelle le salarié est dans sa chambre n’est pas un temps de travail effectif, n’étant pas un temps d’astreinte ou de veille dès lors que le salarié n’a pas à être éventuellement appelé pour effectuer une tâche ;
- aux repas post et pré-compétition pris en commun à la demande de l’employeur ;
- à la participation à des actions promotionnelles et/ou commerciales à la demande de son employeur.
par les sportifs :
- aux séances de musculation et, plus généralement, d’entretien de la forme physique imposée dans le cadre de sa préparation ;
- aux rencontres avec le médecin de la structure « employeur », les kinésithérapeutes, diététiciens et, d’une manière générale, tous les auxiliaires médicaux dont l’assistance s’avère nécessaire pour l’entretien et le contrôle de l’état physique et mental.
par les entraîneurs :
- aux préparations des séances d’entraînement et de matchs, aux supervisions des autres équipes du club ou des équipes adverses ;
- aux analyses d’après match ;
- aux entretiens avec les médias à la demande de l’employeur ou de l’organisateur de la compétition ;
- aux entretiens avec les sportifs membres de la structure « employeur » comme avec les sportifs, ou leurs représentants, envisagés pour un recrutement ultérieur ;
- aux réunions internes au club « employeur » (avec les dirigeants, les autres entraîneurs …), ainsi qu’aux tâches administratives accomplies dans le cadre de leurs fonctions au sein du club ;
- aux rencontres avec le médecin de la structure employeur et/ou avec tous les auxiliaires médicaux dont l’assistance s’avère nécessaire.

Résumé des missions :
Transmettre les bases de son sport de prédilection à des publics différents
Analyser et corriger les gestes, les postures et fournir une explication nécessaire pour permettre une progression technique
Veiller à la sécurité du public encadré
Assurer un rôle d’animateur lorsque la pratique du sport est récréative
Encadrer l’entraînement de sportifs confirmés
Assurer la gestion et la communication autour de l’activité sportive

Résumé des compétences :
Bon niveau technique dans sa discipline
Bon niveau de culture générale (biologie, physiologie, anatomie)
Endurance
Pédagogie
Autorité
Qualités relationnelles (patience, diplomatie, conseil)
Capacité d’adaptation
Capacité à gérer des conflits

Exemple de rémunération :

Cours
020 euros brute /heures
Administratif
060 euros brute /mois
Stage
140 euros brute /jour de stage
Suivi compétition
070 euros brute /jour

Le départ d'un enseignant doit toujours faire l'objet d'une cérémonie de remerciement.

Signalons que le métier d'éducateur sportif astreint à quelques démarches administratives :
- Être en possession permanente d’un certificat médical (Article L3622 du code de santé publique) d’aptitude à la pratique du judo et à son enseignement (obligatoire dans le cas d’un contrôle médical fédéral)
- Être à jour de la visite médicale à renouveller tous les deux ans et être en possession permanente du justificatif
- Être licencié à la date de reprise de votre activité d’éducateur sportif.
- Se procurer un justificatif de licence à remettre au club
- Remplir une fiche signalétique à remettre au club
Fournir les photocopies :
- du permis de conduire
- de la carte grise
- de l’assurance du véhicule
- du CQPAPAM
- du BEES 1er degré
- du BEES 2e degré
- du BPJEPS
- du DEJEPS
- du DESJEPS
- de la carte professionnelle à jour (recto/verso)
- du certificat médical (Article L3622 du code de santé publique) d’aptitude à la pratique du jd et à son enseignement

L'enseignant doit avoir deux préoccupations en tête :
- la licence des adhérents (shin, qui)
- la logistique : salle et tatamis (tai, quoi)